Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 07:54

 

Envoyé par Mbata Ngombé

 

Je pense pour m part que cette comédie de Goloumo et compagnie doit cesser. Je me demande si réellement tous ces gens ont une culture politique poussée. C'est quoi cette histoire de demander aux militants du RDC de voter pour Bozizé? Même Kolingba de son vivant n'avait pas commis cette bêtise. Pourquoi ses disciples veulent le faire aujourd'hui?
Je voudrai rappeler à Mr. Kotalimbora et à Mr Goloumo que la politique n'est pas le lieu de rancune et que les alliances en politique se lient et se lient selon les intérêts des partis politiques. Ce qui fait que de fois des adversaires politiques d'hier, peuvent être des allies d'aujourd’hui. En 1992, précisément le 1 Aout, le Dr Conjungo fut assassine lors des représailles d'une manifestation de l'opposition de l'époque. Le Dr Conjungo était militant de l'ADP. Cette situation avait crée le froid entre le RDC et l'ADP pendant un certain temps. Mais lorsqu'en 1998, les intérêts du moment l'exigeaient, ces 2 partis politiques ont laisse tomber leur divergence pour se tenir la main dans le cadre de la stratégie unitaire de l'UFAP a l'époque. Et le résultat? Le RDC en est sorti avec 20 députés à l'Assemblée Nationale.
Ce qui me pousse à croire que le RDC et le MLPC peuvent signer une alliance pour renverser Bozizé et installer un programme politique commun pouvant aider la RCA à jeter de bases nouvelles pour son développement.
Mr Kotalimbora, sachez que tout le monde n'est pas Zingas. Si Zingas l'a fait et mange aujourd'hui à la table du roi, ce ne sera pas forcement votre cas. Allez-y en votre nom personnel. Arrêtez d'y mêler le RDC à vos convoitises

 

NDLR :

Bonjour à tous,

Nous rendons public la réaction de ce frère car il a signé son courrier même si nous ne  partageons pas son analyse . Le RDC est un parti démocratique qui laisse les militants et les sympathisans s'exprimer. ça contribue aussi à la maturité des centraficains.

 

Une chose est sûr,  ce n'est pas une personne seule qui va décider de l'avenir ou des alliances du parti.

Sachez  que David GBETI fait parti du  pseudo bureau de Gamba.  Allez y comprendre pourquoi il n'a pas été démis depuis ses déclarations. ça veut dire que Gamba ne contrôle rien et c'est plutôt lui et sa clic qui sont à la "soupe" de Ziguélé.

la jeunesse désorientée a jeté un pavé dans la mare suite au comportement de Gamba qui veut mettre le RDC sous la botte du MLPC

Le congrès décidera.

Adressez vos courriers à l'adresse du directoire national qui pourra les rendre public.

lesamidupresidentkolingba.pf@gmail.com

Repost 0
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 23:03

Frère Jules KOTALIMBORA

Militant du 1er arrondissement de Bangui

Carte d’adhésion n° BGF/10/00170/Ier A.

                 JRDC

 

 

 

LETTRE  OUVERTE AUX MILITANTS DU RDC

 

 

Chers sœurs et frères,

logo-rdc.jpg 

La jeunesse de notre parti vient de se lever par la voix du Président de la JRDC, le frère David GBETI, pour dire non aux manipulations de la jeunesse. Certains de nos aînés ont toujours pensé que la jeunesse doit être là pour les accompagner, sans se soucier de leur avenir, sans imaginer que ces jeunes ne se contenteront plus des quelques miettes et billets de banque qu’on veut bien leur donner. Ce n’est pas ça l’avenir.

 

La jeunesse s’est sacrifiée lors de la première, deuxième, troisième mutinerie et lors des évènements de 2001. Elle a toujours payé un lourd tribut pour les conneries des soit disant grandes personnes, les mêmes qui ont coulé le régime de KOLINGBA.

 

La jeunesse à juste titre, affirme que personne ne détient le titre foncier du RDC, qui appartient à tous les militants se reconnaissant dans les valeurs du RDC. KOLINGBA a toujours combattu le tribalisme, mais rien qu’à voir la composition du fameux bureau politique avec 99% de yakomas, KOLINGBA doit se retourner dans sa tombe, lui qui était tant attaché à la géopolitique.

 

La jeunesse du RDC a le droit d’attendre du parti des choix qui lui ouvrent les horizons, des choix qui l’aident à arrêter sa souffrance et à espérer.

 

Et cet espoir ne peut devenir réalité que si nous examinons objectivement notre situation.

 

1-      Le RDC a –t-il aujourd’hui , une personnalité susceptible de rentrer dans la peau d’André KOLINGBA afin de fédérer le parti, susciter l’adhésion nationale du sud au nord, de l’est à l’ouest, à une vision de paix, d’amour, d’unité et de bien-être du peuple centrafricain ?

 

Ma réponse est cent fois NON.  Les velléités de présidentiable qui se manifestent aujourd’hui et les calculs divers auraient dû se développer pour aider le P .F à redynamiser le parti après les élections de 2005.  Les calculateurs déçus, ont complètement tourné le dos au parti car KOLINGBA avait compris le rôle de chacun dans la chute de son régime.

 Alors, en militant jeune, mais averti, je soutiens qu’il VAUT MIEUX UNE PLACE VIDE, QU’UNE PRESENCE SUICIDAIRE.   Ce n’est pas une figuration aux présidentielles qui donnera une existence au parti. Les ambitions personnelles mal placées n’engageront que leurs auteurs, qui peuvent y aller en CANDIDATS LIBRES comme PATASSE.

La jeunesse dont je fais partie ne peut donner sa caution à une telle aventure, alors que le parti doit tourner le regard vers 2015.

 

 

 

2/2

 

2-      Le RDC doit il soutenir le candidat du MLPC ?

 

Ma réponse est ici encore cent fois NON. Non pour plusieurs raisons :

 

D’abord, le candidat déclaré ZIGUELE n’a jamais regretté publiquement le mal fait par son parti au RDC et à ses militants, lequel mal était allé largement au-delà de la gestion d’un problème politique. Semant sans vergogne la mort au seul tort d’appartenir à l’ethnie yakoma.

 

Les veuves et orphelins n’ont pas oublié la mort atroce des GRELOMBE, NGBODO, TOUBA et autres.

 

Ensuite, le MLPC et ses dirigeants ne respectent jamais les partenaires avec qui il travaille. Pour preuve, l’harmonisation des positions de l’opposition démocratique, avait décidé de demander lors du dialogue politique inclusif, politique l’instauration d’une transition après le dialogue, Martin ZIGUELE s’était démarqué de cette position reprise par le Président KOLINGBA et le RDC, en affirmant « qu’il ne pouvait contester la légitimité du gouvernement ».

 La désignation en premier de ZIGUELE comme candidat à l’élection présidentielle alors même que l’UFVN entamait les discussions, voulait dire «  qui m’aime, me suive » est aussi une preuve de non respect de ses partenaires.

 

Enfin, le MLPC n’a jamais été un partenaire loyal, car même quand il est en campagne, il ne se gêne pas pour attaquer les autres, comme l’attestent plusieurs cas signalés par nos fédérations.

 

3-      Le RDC doit il suivre BOZIZE ?

Ma réponse est OUI ! Oui pour les raisons suivantes :

-Le Président BOZIZE n’a jamais dérangé le RDC dans son existence.

-Tous les militants qui avaient fui sous le régime du MLPC sot rentrés d’exil et ont été réintégrés dans leur travail et fonctions.

- Le RDC est un parti de paix, et les actions de BOZIZE dans ce sens sont éloquentes.

- Le respect dû au Président fondateur par des funérailles grandioses dans lesquelles le Président BOZIZE s’est personnellement impliqué, nous a tous honoré.

 

Enfin, je rappelle que seul le congrès devra confirmer une quelconque alliance, et non pas un bureau politique déjà défenseur du MLPC et de l’UFVN.

 

COMME L’AVAIT DIT LE PRESIDENT KOLINGBA, L’AVENIR DONNERA RAISON A LA JEUNESSE.

 

 

Fait à Bangui le 1er septembre 2010

 

 

Jules KOTALIMBORA

    

 NDLR:  Vous êtes militants ou sympathisants du RDC, envoyez vos courriers,

Repost 0