Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 avril 2014 2 29 /04 /avril /2014 22:40

 

Mireille Kotalimbora-Kolingba

M K

29 avril 1968  Avril 2O14 l'éternel nous unissait Grand K et moi pour le meilleur et pour le pire.

Merci Seigneur de m'avoir fait vivre auprès de cet homme car il a fait de moi ce que je suis aujourd'hui.

 Qu'il repose en paix et bénisse nos enfants et petits enfants.

La vie est un combat. Nous l'avons menée ensemble.

je te remercie Seigneur

Repost 0
Published by ALALENGBI SIMON - dans LES REALISATIONS
commenter cet article
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 00:00

Le PF avec le Pape paul 6

L’orthographe officielle du SÄNGÖ

grâce au Président  ANDRE  KILINGBA

SÄNGÖ langue officielle de l’administration, aux côtés du français

grâce au Président ANDRE KOLINGBA

 

En ce double jour commémorant la mort du président ANDRE KOLINGBA, et  la création de notre parti, le  Rassemblement Démocratique Centrafricain ;  en ma qualité  de membre des amis du président André Kolingba, je souhaite mettre au cœur de cette journée de souvenir,  l’héritage qu’il a légué au pays, aux  jeunes générations, à la nation centrafricaine dont il a su forger l’âme par les actes liminaires suivants, entre autres, posés durant son régime :

 

-     La sacralisation légitime et décisive de l’unité nationale par la signature du décret n° 84.025 du 28 Janvier 1984 fixant l’orthographe officielle du SÄNGÖ, langue nationale centrafricaine. Dans la foulée de cette mesure éminemment prometteuse pour l’avenir de l’apprentissage et de l’acquisition des connaissances modernes en une langue proprement nationale, une autre mesure a été prise, faisant du SÄNGÖ la langue officielle de l’Administration, aux côtés du français ;

 

-     La fondation du Rassemblement Démocratique Centrafricain (R.D.C.) qui, comme son nom l’indique si bien, ne vise rien d’autre que la fondation et la consolidation de la concorde nationale, par les liens de la paix et de la fraternité, idéaux cardinaux du Parti ;

 

-     L’instauration, quelques années plus tard, du multipartisme en Centrafrique, libérant ainsi la parole citoyenne et le sens de l’initiative individuelle en vue de la construction, concertée et apaisée, d’une nation centrafricaine plein d’avenir.

 

Puisse la Nation préserver, à tout jamais, ces acquis si vitaux pour sa survie dans un monde en pleine mondialisation, et témoigner de la sorte sa vive reconnaissance à celui dont nous commémorons  aujourd’hui le deuxième anniversaire de sa disparition.

 

ALALENGBI SIMON

Ancien Président de la délégation diplomatique

France Europe Amériques du RDC

 

Repost 0
Published by ALALENGBI SIMON - dans LES REALISATIONS
commenter cet article

Recherche