17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 09:43

 


Le favori à la présidence sud-africaine, Jacob Zuma, s'adresse aux militants le 17 avril 2009 à Durban
JOHANNESBURG (AFP) - vendredi 17 avril 2009 - 10h33 - Le favori à la présidence sud-africaine, Jacob Zuma, a appelé vendredi les militants du Congrès national africain (ANC) à profiter de la fin de ses déboires judiciaires pour se concentrer sur le message du parti jusqu'aux élections générales du 22 avril.

"Alors que nous entrons dans la phase Siyanqoba ("victoire" en zoulou) de notre campagne (...), nous devons être clairs et disciplinés dans notre message", écrit le chef de l'ANC dans une lettre à ses partisans.

"Nous ne devons pas nous laisser distraire par l'opposition, les médias ou les commentateurs. Nous ne devons pas les laisser fixer le calendrier", leur conseille-t-il.

"La décision du Parquet de retirer les accusations contre moi permet au mouvement et au pays de laisser cette question en arrière et de se concentrer sur la tâche centrale du moment: obtenir un mandat clair pour intensifier la lutte en faveur d'une meilleure vie pour tous".

La justice a abandonné le 8 avril les poursuites pour fraude et corruption qui pesaient contre Jacob Zuma depuis décembre 2007. Sans se prononcer sur le fond, le procureur général a estimé que des "abus de pouvoir" commis par le chef de l'enquête risquaient de discréditer la procédure.

Les démêlés judiciaires de Jacob Zuma ont relégué au second plan les enjeux de la campagne - lutte contre la pauvreté, chômage et criminalité notamment - et nourri les argumentaires de l'opposition.

Malgré tout, l'ANC, qui dispose d'une majorité absolue depuis les premières élections multiraciales en 1994, semble assuré de l'emporter à nouveau. Les sondages le créditent de plus de 60% des intentions de vote.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche