Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 17:32

logo-rdc.jpg

 

 

 LETTRE OUVERTE AUX MILITANTS

 

 

Frères et sœurs,

                           Après les pénibles moments de deuil de notre Président fondateur, alors que beaucoup avaient versé des larmes chaudes et promis au Président Fondateur de ne jamais oublier les valeurs qui guidaient son action politique, à peine le PF mis en terre, que la course au pouvoir, guidée par des petits calculs personnels était enclenchée par ceux-là même qui refusèrent de donner un coup de main pour la redynamisation du parti.

 

LE PRESIDENT FONDATEUR  VOULAIT UN RDC NATIONAL, seul capable de reconquérir le pouvoir et de préserver les intérêts de nos militants et du peuple centrafricain.

Malheureusement, après avoir mis le parti au service du MLPC pour préparer le soutien au candidat ZIGUELE, la clique à GAMBA s’oriente vers une division du parti en RDC pro-MLPC-UFVN  et RDC anti-MLPC-UFVN.

Ainsi, tous ceux qui s’opposent à cette vision sont écartés et présentés comme des ennemis et sont même indexés par le  MLPC. C’est ainsi que le Frère Gabriel GOLOUMO, Président du Directoire national est semble t-il interdit par GAMBA de mettre pied au siège, comme si le siège leur appartenait, comme si les membres du Directoire , nommés par le Président fondateur ne faisaient plus partie intégrante du RDC. Cette politique de division doit s’arrêter.

 

Dernièrement, on a frôlé le pire en évitant de justesse un affrontement physique entre certains  jeunes du 6e arrondissement et le bureau de la JRDC.

Etre représenté aux présidentielles est un but logique pour un parti, mais envoyer un figurant ne peut être une fierté pour un parti qui a gouverné le pays.  Alors, chaque chose en son temps.

 

Chers sœurs et frères, je puis vous le dire, le P.F s’est toujours méfié de la manière de se comporter des compatriotes dirigeants du MLPC. C’est pourquoi, il avait émis beaucoup de réserves vis-à-vis de notre présence dans l’UFVN.

L’UFVN ne voit en notre parti que des voix destinées à soutenir les ambitions de la direction du MLPC.

Le MLPC ne voit en nous qu’un partenaire incontournable destiné à l’aider à récupérer le pouvoir perdu sans envisager un véritable partage du pouvoir en cas de victoire. Le congrès sera le lieu du vrai débat sur la question, et nous déposerons une motion pour qu’une position nette soit prise.

Nous apprenons que GAMBA ne veut pas d’un congrès avant les élections, mais alors qui décidera des alliances du parti ? Nous osons croire ce ne sont que des fausses rumeurs , et que vous serez appelés à DECIDER.

 

Il ne s’agit pas de combattre qui que ce soit , mais de décider de l’avenir du RDC, de décider de ce que le parti sera en 2015. Voilà les véritables enjeux de ces élections pour notre parti.

 

Chers sœurs et frères, méfiez vous des ambitions personnelles mal placées, car elles sont dangereuses pour le parti.

 

TOUS ENSEMBLES, STRUCTURES FEDERALES ET SOUS-FEDERALES, EXIGEONS UN CONGRES IMMEDIAT. VOUS DEVEZ AVOIR DROIT A LA PAROLE. IL FAUT DES VRAIS PRIMAIRES POUR DESIGNER LES CANDIDATS DU PARTI TELS  QUE VOUS LE VOULEZ.  C’EST UN DROIT STATUTAIRE car C’EST VOUS QUI ALLEZ VOTER et NON PAS UN PSEUDO BUREAU POLITIQUE.

 

Salutations fraternelles, pour que vive la mémoire du Président Fondateur .

 

                                                                    Bangui le 25 août 2010

Gabriel  GOLOUMO

Président du Directoire National

Repost 0
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 07:27

 

logo-rdc.jpg

 

 

 

 

RASSEMBLEMENT DEMOCRATIQUE  CENTRAFRICAIN

 FRATERNITE-TRAVAIL-PROGRES

DIRECTOIRE  NATIONAL

APPEL  AUX  MILITANTS  DU  RDC  N°5

 

SEULE LA DECISION DU CONGRES DOIT ENGAGER LE PARTI !

NON AUX MESURES DICTATORIALES.

 

Alors que le congrès devant  fixer les orientations et résoudre la question des alliances à venir ne s’est pas encore tenu, nous apprenons la réunion de l’opposition à laquelle GAMBA et son pseudo bureau politique entendent participer , pour envisager une candidature unique aux présidentielles.

 

La position du RDC, ne relevant pas de la compétence de GAMBA et son pseudo bureau politique, le Directoire National attire l’attention des uns et des autres sur l’inutilité de traiter avec un organe illégitime dont les décisions n’engageront en rien notre parti.

 

Après la courageuse prise de position de la jeunesse, il est temps que les autres structures transversales du parti se mobilisent pour arrêter GAMBA et son équipe qui s’apprêtent à aller engager le parti derrière un candidat non choisi par nos militantes et militants.

 

Selon des informations en notre possession, le « pseudo bureau politique «  ne veut pas d’un congrès avant les élections, car il se sait très minoritaire dans sa course vers le

 MLPC.

Mais nous lui disons que le congrès avec ou sans eux, aura lieu avant les élections afin que le parti aie des orientations clairement définies selon nos intérêts.    

 

Le Directoire national , en appelle aux directions fédérales , sous fédérales , militantes et militants des trois structures( RDC, SFRDC et JRDC )  pour se mobiliser afin de barrer la route à ceux qui manœuvrent pour imposer au parti une alliance contre nature.

 

La JRDC a ouvert le débat, le Directoire  va solliciter dès maintenant l’ouverture du débat dans les  fédérations et sous-fédérations, pour un mot d’ordre clair le moment venu.

   

Il y va de l’avenir de notre parti, pour la survie de la mémoire du Président Fondateur.

Bangui le 23 aout 2010

Pour le Directoire national

 

Gabriel  GOLOUMO

   Président du Directoire National

  

 NDLR: Ce pseudo bureau politique transitoire n'a aucun pouvoir pour réstructurer le parti. Seule le congrès, organe suprême du parti a cette compétence. Toutes les manoeuvres de ce vieillard Gamba pour soutenir   le candidat du MLPC ne sont que de l'agitation de fin de vie..

Repost 0
18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 21:42

 

logo-rdc.jpg

 

GOLOUMO GABRIEL 

COMMUNIQUE  DE  PRESSE

 

Le Directoire National, seul organe légitime du Rassemblement Démocratique Centrafricain ( RDC ), après avoir prévenu à maintes reprises des dérapages du pseudo bureau politique de GAMBA , constate que la politique du clientélisme , de la division et du mépris de la base affichée par ce bureau, a fini par exaspérer la jeunesse du parti qui , craignant d’être entraînée vers des alliances contre-nature , a annoncé son soutien au parti KNK et à son candidat François BOZIZE.

Si une telle décision relève de la compétence du congrès, le Directoire National , ne peut que soutenir la réaction de la jeunesse qui a fait une analyse scientifique de la situation du parti, en pointant du doigt la mauvaise gouvernance, la course au pouvoir et une conduite hasardeuse du parti , dans un mépris total des intérêts du parti et de nos militants, et du peuple centrafricain.

 

En conséquence, le Directoire National rappelle au « pseudo bureau politique « qu’il n’a aucune légitimité pour décider des alliances du parti.

Le Directoire rappelle que le RDC ne fait plus partie de l’UFVN et que les copinages du Vice-président GAMBA et ses amis n’engagent que ceux-ci, et que toutes les décisions prises par ce pseudo bureau politique au nom du RDC sont nulles, de nullité absolue.

 

Le Directoire National appelle les militants à réclamer la tenue d’urgence d’un congrès quelle que soit sa taille, pourvu qu’il soit représentatif de nos instances.

 

En conséquence, il condamne fermement les actes de division du fameux pseudo bureau politique et l’autocratie de ses membres.

 

LE POUVOIR DE DECISION DOIT REVENIR AUX MILITANTS, SEULS DETENTEURS DE LEUR DROIT DE VOTE.

 

 

Fait à Bangui le 16 août 2010

 

 

Gabriel  GOLOUMO

Président du Directoire National

 

 

Repost 0
16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 21:44

GOLOUMO GABRIEL

RASSEMBLEMENT DEMOCRATIQUE  CENTRAFRICAIN

FRATERNITE-TRAVAIL-PROGRES

DIRECTOIRE  NATIONAL

 

LE CONGRES DESORMAIS INCONTOURNABLE, GAMBA désavoué (VIVE LA JEUNESSE…)

 

A la surprise générale, la Jeunesse du parti vient de prendre position pour un soutien au Président Boxiez et au KNK.

En fait, ce n’était pas si imprévu que ça, au vu des prises de position du Vice-président GAMBA et ses acolytes, qui avaient décidé unilatéralement d’aligner le parti derrière ZIGUELE

Le Directoire National attirait l’attention des militants et dirigeants sur le risque d’un éclatement tous azimut du parti avec une répétition du désastre de 2005.

 

 Aujourd’hui la clique à GAMBA vient de prendre un camouflet magistral de la part de la jeunesse qui s’est levée pour dire NON.

A force de faire la sourde oreille et de vouloir régenter la vie du parti et des militants, voulant imposer des candidats  partout, excluant sans vergogne certains, l’exaspération de la jeunesse est arrivée à son comble, et la calebasse trop pleine a débordé.

 

La jeunesse a entendu les multiples appels du Directoire, mettant en garde contre le dérapage programmé.

Le frère David GBETI  a défini les critères du présidentiable, pour conclure en des termes clairs que le RDC ne pouvait se permettre d’aller à l’aventure ,avec un candidat aventurier, inconnu et n’ayant aucune carrure de présidentiable.

 

La jeunesse a ainsi pris la responsabilité de rompre le silence pour arrêter la clique à GAMBA et ses rêveurs de présidentiable. BRAVO POUR CE COURAGE et CETTE MATURITE

 

Le Vice-président GAMBA  dans sa réponse s’est contenté de doigter le frère King MAHOUTOU qui lui aurait fait part de manière informelle de son intention de candidater aux présidentielles.

La clique à GAMBA est face à ses responsabilités  et à son bilan largement négatif.

 

IL FAUT DESORMAIS ALLER AU CONGRES. C’EST PLUS QU’URGENT. L’unité du parti est en jeu. La colère des militants est plus forte qu’en 2005.

 

LE DIRECTOIRE NATIONAL, APRES LES JEUNES VA PRENDRE SES RESPONSABILITES.

   Fait à Bangui le 15 aout 2010-

Gabriel  GOLOUMO

Président du Directoire National

Repost 0
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 19:11

  

AndreKOLINGBA-copie-1RASSEMBLEMENT DEMOCRATIQUE  CENTRAFRICAIN

                          FRATERNITE-TRAVAIL-PROGRES

DIRECTOIRE  NATIONAL

APPEL  AUX  MILITANTS  DU  RDC

 

LE  PARTI  DE KOLINGBA DANS LE BOURBIER

 

Le 03 Avril dernier, le Vice-président GAMBA et ses acolytes mettaient en place,  en violation de toutes les règles de fonctionnement du parti, un ‘’pseudo bureau politique ‘

Trois mois après, force est de constater que la véritable motivation de cette clique n’a jamais été de mener une action pour le RDC.

 

Le Directoire National, après avoir pris le temps de l’observation constate que seule la recherche d’intérêts personnels intéresse ce «  pseudo bureau politique provisoire «.et ses membres.

En effet, que ce soit à Paris, comme à Bangui, ceux là même qui ont brillé hier par des décisions scandaleuses du genre cahier de charges de 2005 font des bras et des mains pour prendre la direction du parti.

Ainsi, un petit groupe de gens qui ne se rapprochaient pas du Président Fondateur dans sa lutte pour redynamiser le parti, vient de mettre en place un autre pseudo bureau national France, sans même avoir la courtoisie fraternelle du RDC d’informer le Représentant Europe nommé par le Président Fondateur, en vertu de la résolution de 1998.

Le Directoire national rejette ce bureau illégal et demande aux militants de France de ne pas cautionner ces manœuvres de division intéressées.

Le Directoire national, seule direction légitime du RDC, attire l’attention des militantes et militants sur le cheminement vers la division du RDC. Cette division qui ne profitera qu’au pourfendeur de notre parti.

 

Les élections générales ayant été fixées pour le mois de janvier prochain, le congrès doit avoir lieu en vue de fixer les orientations et résoudre la question des alliances à venir.

 

Le Directoire national , en appelle aux directions fédérales , sous fédérales , militantes et militants des trois structures( RDC, SFRDC et JRDC )  pour se mobiliser afin de barrer la route à ceux qui manœuvrent pour imposer au parti une alliance contre nature.    

Il y va de l’avenir de notre parti, pour la survie de la mémoire du Président

Fondateur.

Bangui le 03 aout 2010

 

Pour le Directoire national

 

Gabriel  GOLOUMO

                                                 Président du Directoire National

 

Repost 0
10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 14:34

 

AG AU SIEGE DU rdc 10 MARS2010 

RASSEMBLEMENT DEMOCRATIQUE  CENTRAFRICAIN

  FRATERNITE-TRAVAIL-PROGRES

PRESIDENCE

DELEGATION DIPLOMATIQUE

FRANCE - EUROPE – AMERIQUES

+33 663 049 955

   

 

NOTE D’INFORMATION AUX MILITANTS ET SYMPATHISANS DU RDC

 

Mes chers frères,

 

Au mois de juin 2010, le frère Gaston KING MAHOUTOU qui n’a aucune responsabilité au sein de notre représentation à l’étranger, a tenté frauduleusement d’organiser  à paris,  une réunion dans le local sous contrat  que le président du directoire Gabriel GOLOUMO avait signé alors qu’il était secrétaire général de la représentation.

 

Informé par la société gestionnaire du local,  j’ai fait annuler cette réunion et interdit l’utilisation de ce local réservé à la délégation France Europe Amériques.

 

Aucun autre organe ne peut convoquer une réunion au nom du Rassemblement Démocratique Centrafricain en dehors de la délégation diplomatique que je préside.

 

 MAHOUTOU  nourrissant son appétit ethnique caché de  succéder.au président fondateur André KOLINGBA a pris ses distances avec ce dernier plusieurs mois avant sont décès.

 

Pour les frères et sympathisants qui étaient à nos côtés à Paris  pour rendre un dernier hommage au PF, ils ont dû constater que  la famille KOLINGBA  l’a écarté de toutes les cérémonies funéraires.

 

Aujourd’hui au aboie, il s’est rapproché de  la tendance Gamba qui tente depuis le décès du président fondateur de vendre le RDC au  MLPC  sans succès  pour assurer ses vieux jours

 

 Le directoire national du Rassemblement Démocratique Centrafricain présidé par Gabriel GOLOUMO demeure le seul organe officiel pour conduire les consultations et l’organisation du congrès.

 

Les manœuvres de  Gamba pour annuler la nomination  du président GOLOUMO Gabriel au sein de la CEI a été un échec patent car il a été désavoué par la récente décision de la cour constitutionnelle

 

En conséquence, J’en appelle à la vigilance de frères militants et sympathisants du RDC de ne pas se laisser entraîner dans une aventure sans issue initiée par les ennemis du président fondateur.

 

Fait à Bordeaux, le 09 juillet  2010

 

ALALENGBI SIMON

DELEGUE DIPLOMATIQUE  France EUROPE AMERIQUE 

Repost 0
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 01:17

RASSEMBLEMENT DEMOCRATIQUE

CENTRAFRICAIN

Fraternité – Travail – Progrès

= = = = =

PRESIDENCE

= = = = =

REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

Unité - Dignité - Travail

= = = = =

            
 

 Paris, le 22 décembre 2009

N° 28/09.RDC/PF

 

Vu l’art.10 alinéa 3 des statuts, qui stipule : « est membre actif, tout centrafricain qui

respecte les décisions régulièrement prises par les instances dirigeantes du RDC » ;

 

Vu l’art.2 alinéa 3 et 4 du Règlement Intérieur qui dispose que l’adhésion au parti

implique la possession de la carte du parti validée annuellement ;

 

Vu les articles 32 et 32-1 qui prévoient les sanctions suivantes :

1- Sabotage ou comportement de nature à perturber le bon fonctionnement du parti,

notamment injures publiques : Blâme ;

2- Désobéissance ou indiscipline par rapport à la discipline du parti : Exclusion

Temporaire ;

3- Etre d’intelligence avec un parti concurrent, notamment le fait de leur livrer des

informations confidentielles : Radiation ;

 

Vu la Résolution n° 2 de la Session Extraordinaire du Comité Directeur tenue à Bangui

du 19 Au 22 mars 1998, donnant mandat au Président fondateur pour restructurer le

parti pour une période transitoire ;

 

Vu la décision n° 14 /2009/RDC/PF du 28 mars 2009 portant dissolution de tous les

organes centraux et mise en place d’un directoire national ;

 

Vu la décision N° 15/2009/RDC/PF du 28 mars 2009 portant nomination des membres

du directoire national ;

 

Vu le procès verbal de l’Assemblée Générale de la jeunesse du RDC (JRDC) en date du

11 octobre 2009, dont les résolutions condamnent fermement le comportement

intolérable du frère GONDABATI et demandent son retrait de l’UFVN.

 

ATTENDU que le frère Nestor GONDABATI, envoyé par la JRDC à l’UFVN, a toujours

affirmé ne pas siéger au nom du RDC ;

.

.

- que ce dernier a toujours combattu systématiquement les idées et propositions des

représentants du RDC dans toutes les rencontres de l’UFVN, affirmant haut et fort que

la jeunesse de l’UFVN dont il est le coordonnateur était au dessus des dirigeants du

RDC ;

- que le sieur GONDABATI, à plusieurs reprises, à l’extérieur, s’est attaqué à la mise

en place du directoire national par le Président fondateur, obligeant le Président du

directoire à lire en réunion de l’UFVN, la décision concernée, afin d’édifier les

leaders de l’UFVN ;

- qu’à plusieurs reprises, tant en interne qu’à l’extérieur du parti, Nestor

GONDABATI a proféré des injures à l’endroit des membres du directoire et de son

président.

 

Que le paroxysme fut atteint suite à la désignation du frère président du directoire pour

siéger à la CEI

En effet, le sieur GONDABATI poussa jusqu’à orchestrer de concert avec le sieur

Ferdinand DAGO (président de LONDO) et le frère Pascal KOYAMENE, une

manipulation du Vice-président GAMBA aux fins d’induire en erreur le Président

Fondateur pour obtenir la désignation de certaines personnes à la CEI

 

Que pour ce faire, il n’hésita pas, en pleine séance de travail de l’UFVN, malgré la

démonstration avérée de ses mensonges et manipulations, malgré la confirmation par

le Président Fondateur lui-même, à s’emporter, criant haut et fort qu’il ne laissera pas

faire pareille incurie ;

 

Que l’agression physique contre le président du directoire fut évitée de justesse grâce à

l’intervention des militants qui étaient présents au siège ;

 

ATTENDU que ces faits sont prévus et sanctionnés par les articles 10 alinéa 3 des Statuts, et

par le Règlement Intérieur en son article 32 ci-dessus visés.

.

Sur proposition du Directoire

 

LE PRESIDENT FONDATEUR DECIDE :

 

Art. 1 : Le comportement du sieur Nestor GONDABATI est intolérable et indigne de

toutes les valeurs de notre parti ;

 

Art. 2 : Le sieur Nestor GONDABATI est suspendu pour une durée de 2 ans, avec

mise à l’épreuve ;

 

Art. 3 : La suspension se transformera en radiation, si le sieur Nestor GONDABATI se

livre à une seule action de déstabilisation du parti ;

 

Art. 4 : Il est fait interdiction à Nestor GONDABATI de pénétrer dans les locaux du

parti, et de prendre la parole en tous lieux au nom du parti, sous peine de

poursuite judiciaire ;

 

Art. 5 : Tous les organes du parti, sont chargés de l’exécution de la présente décision ;

 

Art. 6 : La présente décision sera notifiée à l’UFVN ;

 

Art. 7 : La présente décision qui entre en vigueur à la date de sa signature sera notifiée

à l’intéressé et publiée partout où besoin sera.


 

 

Repost 0
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 13:36







Pour lire la décision 
CLIQUEZ ICI
Repost 0
Published by DN-Bangui - dans Actualités du parti
commenter cet article
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 13:41

Chère sœur militante,

Cher frère militant,

 

Il vous souvient qu’il y a quelques mois, notre Président Fondateur a décidé de dissoudre tous nos organes centraux, pour mettre en place un directoire national dont j’ai l’honneur d’assurer la direction ; il est aussi chargé de réunir les conditions pour la tenue du congrès, et commencé la préparation des élections générales de 2010.

 

La gouvernance hasardeuse du régime KNK, plonge de plus en plus notre population dans une misère qui n’a plus de qualificatif.

Les multiples errements dans le processus électoral en sont un autre exemple patent.

 

Notre parti a ainsi pris la décision de participer à l’accentuation de la lutte démocratique pour le bien être de nos militants et de notre peuple. D’où notre forte présence à l’UFVN et dans toutes les instances nationales de l’opposition démocratique.

 

Aussi, sur le plan interne, le même souci anime le directoire national, qui depuis son entrée en fonction a restructuré toutes les structures de bases de Bangui et Bimbo.

Deux missions de restructuration se sont déjà rendues  dans la Ouaka, la Basse-Kotto et le Mbomou.

Deux autres missions partiront dans les jours qui suivent pour le Haut-Mbomou, l’Ouham, l’Ouahm-Pendé, la Nana-Mambéré, la Mambéré-Kadéï, la Sangha-Mbaéré, et la Lobaye.

 

A l’issue de ces missions, les 2/3 du territoire auront été restructurés.

 

Comme vous vous en doutez, la restructuration des cellules de bases est une condition préalable pour la tenue du congrès car, dans l’état de déliquescence généralisée où se trouvait le parti, il eût été impossible de savoir qui était encore militant ou pas.

 

Notre seul regret aujourd’hui concerne le financement du parti, qui ne repose que sur les épaules  du Président Fondateur et les Députés.  Le congrès prend du retard faute de financement.

 

Chère sœur, cher frère, l’argent est le nerf de la guerre, la redynamisation du RDC a suscité et suscite un grand espoir pour 2010, car les paysans, les miniers, les pêcheurs, les fonctionnaires, les commerçants, le petit peuple, bref le peuple centrafricain veut autre chose que ce qui se fait en ce moment.

 

La reconquête du pouvoir est à notre portée.

 

J’en appelle tout particulièrement à nos frères de la diaspora, qui ne réagissent pas encore à notre appel à contribution.

 

Salutations fraternelles.

Le frère Gabriel GOLOUMO

Président du directoire national

Repost 0
Published by DN- Bangui - dans Actualités du parti
commenter cet article
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 14:18

RASSEMBLEMENT DEMOCRATIQUE                               REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

    CENTRAFRICAIN                                                              Unité – Dignité – Travail

  Fraternité – Travail – Progrès

           = = = = =

        PRESIDENCE

           = = = = =

DIRECTOIRE NATIONAL

           = = = = =

       

 

 

 



 

 

Le président du directoire  le frère Gabriel GOLOUMO, après son séjour de travail en France, s’est envolé le jeudi 23 juillet 2007 pour Bangui.

 

Dès son arrivée, il a entamé une série de réunions et de consultations.

 

Le vendredi 24 juillet 2009, il a présidé au siège du parti une réunion du directoire élargie aux présidents fédéraux, présidents sous-fédéraux de la capitale. Cette rencontre a rassemblé une soixantaine de cadres.

Le président du directoire  a fait le bilan de son séjour en France ; il a évoqué la prochaine tournée du directoire à l’intérieur du pays et a transmis aux militants le message du

Président-Fondateur qui invite chaque militant a se mobiliser pour hisser le parti au rang qu’il mérite et non de tout attendre du Président-Fondateur .

 

Le point suivant abordé lors de cette réunion a été l’appel à contribution : chaque délégué devra prendre à cœur et partir en quête de moyens en tout genre.

 

Ensuite s’en suit la présentation de la nouvelle carte d’adhérent. Ainsi montant de la carte a été fixé comme suit :

 

Au niveau national :

 

Cadres 2000 FCFA par an

Non-cadres  1000 FCFA par an

Elèves et étudiants 500 FCFA

 

Au niveau de l’Europe /Amériques

 

Cadres 50 Euros par an

Non-cadres 15 euros par an.

 

Les  délégués ont aussi abordé la question des primaires pour les élections législatives

 

Le président a enfin informé les délégués que la rencontre des cadres du parti se tiendra le samedi 25 juillet 2009 au centre Jean XXIII.

 

 

Ces frères réunis à l’initiative du frère PINGAMA  devraient débattre :

Les Elections 2005

Les préparatifs du congrès de Septembre 2009

La rencontre avec le directoire

 

A noter que chaque participant devrait apporter une contribution de 5000 FCFA pour cette journée. 

 

Le président du directoire  s’est félicité de cette initiative  qui ne peut qu’aider au rassemblement de tous les militants.

Interrogé par le journal l’hirondelle,  il a réaffirmé que les militants du RDC sont libres de se  réunir pour apporter des contributions mais et que ses rencontres informelles ne sauraient se substituées  au directoire qui demeure le seul organe officiel du parti.

 

 

Nous mettrons dès que possible le compte rendu de la réunion des anciens cadres.

 

 

 

 

Repost 0