Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
CENTRAFRIQUE : PRÉSIDENT F.A TOUADERA REPOUSSE SA PREMIÈRE ÉPREUVE D’IDOLÂTRIE

Publié le 23 mars 2016 par La Voix de Centrafrique sous POLITIQUE/SOCIETE

A sept jours de sa prise de fonction, le nouveau Chef d’Etat donne le ton de son pouvoir.

Aussitôt son élection, le Professeur F.A s’était opposé à la confection de pagnes et autres gadgets à son effigie en vue de son investiture le 30 mars 2016. Malgré cette mise en garde, des personnes ont bravé cette instruction, rapporte le journaliste, R.J.P. Mayte sur Facebook. « Un camion rempli des pagnes et d’effigies du Président Touadera est immobilisé depuis hier soir à la Direction de la Douane qui se trouve sur l’axe de David Dacko » lit-on sur son mur. Aussitôt saisi de la présence de ces marchandises, « sur instruction ferme de FAT, le camion comportant des pagnes, tee-shirts et autres gadgets confectionnés en son nom a été mis en quarantaine » affirme-t-il. Mr Rodrigue Mayte promet de révéler l’identité du responsable de la cargaison dans son quotidien papier nouvellement créé et ajoute que « les douaniers estiment les valeurs de ses pagnes et autres gadgets à plus de 100 millions de FCFA. »

En Afrique d’une manière générale et en Centrafrique, le culte de la personnalité a caractérisé les régimes qui se sont succédé au pouvoir. Une pratique qui a saigné l’économie centrafricaine à chaque période. Le peuple se souviendra toujours du manteau de 8 m de long avec 785000 perles et orné de 1,3 million de boules de cristal et d’or que portait Bokassa le jour de son couronnement. S’ajoute à cela la couronne impériale, parée de diamants dont la plus grosse fait 58 carats.

Donner le ton d’un vrai changement :

Après des années de crise qui ont grandement saboté le tissu socioéconomique de la République Centrafricaine, les enjeux du pouvoir de F.A Touadera sont énormes. Sa première décision symbolique est salutaire certes, mais il devra rompre avec la gabegie, et faire de la bonne gouvernance son cheval de bataille. Si la sécurité est l’alpha et l’oméga du développement, l’éducation ne devra pas être reléguée au second plan, conseillent des observateurs. Et toujours se rappeler de cette maxime : »le peuple qui t’acclame aujourd’hui, c’est celui-là qui te haïra demain. «

Après le Président centrafricain, c’est au tour du nouvel élu béninois, P.Talon d’interdire le culte de personnalité à son investiture.

Fleury Agou

Partager cette page

Repost 0
Published by ALALENGBI SIMON

Recherche