1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 20:31

EDITORIAL DU 30 SEPTEMBRE 2010  

GOLOUMO GABRIEL

 

 

SURSAUTEZ  POUR  SAUVER  LE RDC

 

Je ne comprends pas que les gens ne comprennent pas. Certains s’étaient levés pour aider GAMBA et sa clique de tribalistes à arrêter ce que d’aucuns appelaient « la trahison «  de KOLINGBA qui est allé chercher un « mbè » pour diriger le parti.

GAMBA à la tête du parti s’est mis à l’antipode de toutes les valeurs tant affirmées et défendues par le P.F dans toutes ses actions tant politiques que personnelles.

 

Aujourd’hui le bilan est catastrophique. La guerre de positionnement est à son comble. Des pseudos candidats du RDC émergent de partout. Des pseudos personnalités qui, pour la plupart n’avaient plus aucun contact avec le P.F depuis des mois, voir des années, se présentent comme les dignes héritiers de ce dernier.

 

Aujourd’hui ,le siège du parti est devenu un « bunker » où le pseudo bureau politique qui ne comporte plus que cinq personnes fait virer les jeunes et leur chef David GBETI ( membre du pseudo bureau politique), Dieu merci, l’affrontement a été évité de justesse.

 

Aujourd’hui, Etienne KANGABE, ancien membre du secrétariat KOYAMENE , et Secrétaire général du « pseudo bureau politique « se ridiculise et ridiculise le parti en envoyant à la Commission électorale , une demande de retrait de tous les délégués du parti dans les comités locaux au motif ridicule qu’ils ne viennent pas lui rendre compte parce qu’ils ont été envoyés par le Directoire, alors que ce sont les Présidents sous fédéraux dont GAMBA lui-même pour le 1er  arrondissement, qui avaient sur sollicitation du directoire , proposé les noms. Le pseudo bureau politique démontre ainsi son incompétence et son incapacité à rassembler. Au demeurant, ce n’est pas étonnant, puisque ce sont tous des gens que KOLINGBA avait dans sa sagesse expressément mis de côté.

 

Et pendant ce temps GAMBA se soucie de placer ses amis adeptes des intérêts personnels partout où il peut. Pourvu que ce soit des gens qui acceptent de faire allégeance au MLPC et à son candidat.

Et pendant ce temps, beaucoup de « soit disant cadres socioprofessionnels », ceux là même qui pensaient contrôler GAMBA après l’avoir installé avenue Conjugo, et qui ont très vite déchanté, n’ayant plus que leurs yeux pour pleurer, critiquent en coulisse, et financent les diverses actions de rébellion contre GAMBA et son pseudo bureau politique. Incapables de crier tout haut ce qu’ils chantent tout bas.

Mais alors, pourquoi ceux là qui hier, ont trouvé en GAMBA et sa clique, des héritiers dignes de KOLINGBA se taisent ils ? Quel intérêt ont-ils à laisser GAMBA entraîner le RDC vers sa disparition ?     Ont-ils honte d’avouer au grand jour qu’ils se sont trompés ?

 

EN TOUS LES CAS, LE MESSAGE DU 07 FEVRIER 2010, CE MESSAGE DU 23e ANNIVERSAIRE, LE DERNIER DU P.F, SONNE et SONNERA TOUJOURS. N’EST-CE PAS ?

Suivez mon regard et prenez vos responsabilités, car de là où il est, le PF nous regarde. Car il vous a vu installer GAMBA.

 

MILITANTS DE LA 1ère  OU DE LA DERNIERE HEURE, SURSAUTONS POUR SAUVER LE RDC.

  

      Gabriel  GOLOUMO

Président du Directoire National                                                  

Partager cet article

Repost 0
Published by master - dans Edito
commenter cet article

commentaires

Recherche