15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 22:59

Centrafrique : Un regard sur le cabinet d’union du PM Tiangaye

tiangaye

G.D

Le cabinet du premier ministre Nicolas Tiangaye est un condensé de la Centrafrique post-crise. 

Décryptage

Les cadres des deux formations dominantes de l’opposition – le Rassemblement démocratique centrafricain (RDC) et le Mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC) de Martin Ziguélé – forment l’épine dorsale du cabinet du premier ministre Nicolas Tiangaye. 
Du côté du RDC, figurent le professeur de chimie à l’Université de Bangui Rainaldy Sioké, nommé conseiller spécial chargé de la gouvernance de la restauration de l’autorité de l’Etat et du suivi du processus électoral, et Bernard Sissa, conseiller diplomatique. S’ajoutent le conseiller Maxime Balalou (finances); le haut commissaire à la décentralisation, Georges Pétro Koni Zézé ; le coordonnateur du Conseil permanent chargé de la réforme de l’administration centrafricaine (CPRAC), Vianney M’boé ; et le chargé de mission (emploi, travail et dialogue social) Joseph Gniko Mbombo. 

Les cadres du MLPC ou apparentés trustent les postes de conseiller technique, à l’instar de Désiré Pendémou (promotion des investissements). 
Ce dernier est l’ancien ministre des transports et ex-membre de la Cour constitutionnelle sous la présidence d’Ange-Félix Patassé. Autre conseiller, l’ex-ministre du budget dans le gouvernement de Martin Ziguélé (2001-2003), Lazare Dokoula, gère le suivi du programme d’urgence. Ancien fonctionnaire à l’Unesco, Jean-Jacques Sanzé s’occupe de l’économie, tandis que Christophe Ndouba gère la communication du chef de gouvernement. Ancien député et linguiste, celui-ci est le frère cadet de Prosper Ndouba, journaliste et nouveau conseiller en communication du président de la transition, Michel Djotodia.

Le parti de Nicolas Tiangaye – La Convention républicaine pour le progrès social (CRPS) – compte deux représentants : le spécialiste en agro-industrie Francis Albert Ouakanga, nommé chef de cabinet particulier, et la professeure de lycée Fatimé Yougboko, chargée de l’insertion sociale. Soucieux d’éviter une chasse aux sorcières, Nicolas Tiangaye a attribué des postes à des membres du KNK de François Bozizé, dont celui de conseiller spécial (affaires politiques et institutionnelles) à l’ancien professeur de lycée en France, Laurent Ngaïbona, et celui de directeur des ressources à Justin Ounéfio. 

NDLR: Vous êtes condamné à réussir si non c'est la mort assurée

© Indigo Publications. Reproduction et diffusion interdites (photocopie, Intranet, web…) sans autorisation écrite de LNC

Partager cet article

Repost 0
Published by ALALENGBI SIMON - dans Actualités Nationales
commenter cet article

commentaires

EPICURE 28/12/2013 08:46


Ne vous en faites pas, j'aurais l'occasion de vous le démontrer un jour de vive voix. Je n'ai pas l'habitude de vous lire, c'est par le fait du hazard que je suis tombé sur votre article qui
associe, à tort, certaines personnes que je connais à des partis politiques dont elles n'ont jamais été associées. Maintenant, que vous ayez vos raisons pour les traiter de "chercher à
manger" ou autre, c'est votre problème. Mes observations initiales ne visaient pas entretenir une polémique bassement politique. A vous lire, je constate que votre vocabulaire
est pauvre déplorable. Un conseil d'ami, pour quelqu'un qui comme vous qui avez pourtant réussi à présider aux destinées France-Europe d'un grand parti politique, menez vos combats
politiques, avec plus d'allant, ne versez pas dans la rancoeur, comme vous l'avez fait avec l'actuelle direction du RDC qui vous a éconduit. En politique ayez de la hauteur pour être crédible.
Laissez les ragots à ceux qui cherchent absolument à exister par des artifices d'insultes ou de qualificatifs injurieux.

ALALENGBI SIMON 29/12/2013 02:20



Donc acte  je n'ai pas l'intention de polémiquer,  simplement je ne suis pas votre ams soyez courageux et signez clairement vos textes je serai bientôt à Paris pour les différentes
manifestations sur la crise centrafricaine. 



Epicure 16/12/2013 00:10

A l'attention de Monsieur ALALENGBI Simon. L'information est un art et a des exigences. Félicitation pour votre site. Seulement n'avancez que ce que vous maîtrisez. Vous rattachez faussement
certaines personnalités de l'équipe de la primature à des partis politiques. Lorsque vous ne maîtrisez pas un sujet, ayez la décence de ne pas vous aventurer. Je connais personnellement certaines
de ces personnalités qui n'ont jamais été de prêt ou de loin associés aux liens que vous leur attribuez. Alors, ayez un peu de correction et de retenue dans des évocations qui s'apparentent à de la
provocation. Merci

ALALENGBI SIMON 27/12/2013 00:29



Je vous remercie


mais soyez plus précis vous parlez de qui en particulier on peut en parler


Tous ces" chercher à manger on  été coptés par les partis. Je suis mieux placé pour le savoir. Personne n'a démenti. Ils vivent tous leurs derniers jours



Recherche