14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 10:35

NDLR: le riducule ne tue plus , ils le payeront très cher

RAINALDY SIOKÉ (RDC) ET MARTIN ZIGUÉLÉ (MLPC) PLAIDENT POUR LA SELEKA DE NOURREDINE ADAM

Mercredi 13 Août 2014

Cela tombe sous le sens. Comment s'étonner que les partisans indéfectibles d'hier puissent se départir de la séléka?


A peine nommé président des conférences des présidents de l'Alliance des Forces Démocratiques pour la Transition-AFDT après le tristement célèbre cofondateur de la séléka Martin ZIGUELE devenu ennemi n°1 du peuple centrafricain, à cause justement de sa traîtrise, le Pr. Rainaldy SIOKE n'attendra jamais longtemps pour commencer à faire son travail de "porte-parole" de la nébuleuse coalition rebelle de la séléka, auteur du drame centrafricain.  

Comment comprendre qu'une organisation dite "démocratique" apporte clairement son soutien à une organisation criminelle et terroriste? Là encore, il faut des preuves pour faire le lien? Lorsque les responsables de l'AFDT plaident pour la cause de la séléka librement sur les ondes des médias nationaux et internationaux et donnent clairement leur point de vue relatif à l'implication de ceux-là qui n'ont fait que mettre le pays à feu et à sang. 

Il ne fait aujourd'hui aucun doute que l'aile politique de séléka, même changée de nom FARE, c'est bel et bien l'AFDT de Martin ZIGUELE, Me Nicolas TIANGAYE, Louis Pierre GAMBA et SIOKE Rainaldy. En tout cas, le contexte de globalisation permet à ce que tout se sait et tout finira par se savoir, c'est le cas actuel des soit-disant hommes politiques démocratiques alors qu'en réalité de tout temps sont des auteurs intellectuels des groupes armés en République Centrafricaine. 

La crise sécuritaire et humanitaire qu'endure le peuple centrafricain est le fait des politiques malveillants d'une classe politique consubstantiellement indigente.

Rainaldy Sioké (RDC) et Martin Ziguélé (MLPC) plaident pour la Seleka de Nourredine Adam
       ALLIANCE DES FORCES DEMOCRATIQUES POUR LA TRANSITION (AFDT) 
                        (ASD-CRPS-MCP-MDES-MLPC-RDC-UDECA) 
  
COMMUNIQUE DE PRESSE 
  
   L’Alliance des Forces Démocratique pour la Transition (AFDT) s’est inscrite dans une dynamique de dialogue républicain en vue de la réussite de la transition en cours et du retour de la paix de la sécurité et de la concorde nationale. 
Cette recherche constante du dialogue se fonde sur l’impérieuse nécessité d’une transition consensuelle, gage d’une véritable réconciliation nationale dans la justice. 

  L’AFDT a suivi, le dimanche 10 Aout 2014, la nomination du nouveau Premier Ministre de la transition en la personne de Monsieur Mahamat KAMOUN, ancien Conseiller Spécial à la Présidence de la République et en prend acte. 
Toutefois, l’AFDT estime que dans la situation actuelle de notre pays où les tensions sont vives et les positions tranchées, la recherche absolue du consensus, conformément à l’esprit de la transition en cours, devrait prévaloir en dépit des difficultés objectives, dans la désignation d’un Premier Ministre ou d’un Gouvernement. . 

En conséquence, l’AFDT souhaite que la mise en place du prochain Gouvernement soit momentanément suspendue et qu’entretemps, les autorités de la transition saisissent de manière diligente  la médiation internationale afin qu’elle s’implique sans délai dans la décrispation de la situation politique afin d’éviter à notre pays le risque d’un blocage institutionnel inutile, eu égard au refus de certaines entités de participer au prochain Gouvernement. 

                                                                                       Fait à Bangui le 12 Aout 2014 
                                                                           Le Président de la Conférence des Présidents 
                                                                                       Pr. Joachim SIOKE RAINALDY     

Partager cet article

Repost 0
Published by ALALENGBI SIMON - dans Actualités Nationales
commenter cet article

commentaires

Recherche