6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 22:15

NOTRE PAYS EST EN DANGER DE SURVIE ! HALTE AUX MANIPULATIONS !!!

Publié par CENTRAFRIQUE LIBRE le 05 jan 2014

Nous avons été quelques uns à réagir aux propos du député du Val d’Oise.

D’une manière ou d’une autre nous avons exprimé notre incompréhension de la part d’un Français d’origine Polonaise qui a réussi à se faire sa place au soleil dans le pays qui a accueilli ses grand-parents et qui lui permet aujourd’hui d’être élu dans l’un des départements les plus vastes de l’Ile de France avec un nombre considérable d’habitants, immigrés, issus des anciennes colonies françaises.

Ces immigrés ou descendants d’immigrés, tout comme Monsieur AxelPONIATOVSKI, n’ont jamais et ne prétendront jamais revendiquer la partition de la France entre les « Français de souche » et les Français de seconde génération » sous prétexte que leurs grands-parents sont venus aider souvent contre leur contre leur consentement à la construction de la France, cette terre de France qui aujourd’hui permet aux Français d’origine étrangères de se réaliser tout en respectant les lois, les us et coutumes de leur pays d’adoption.

Si Monsieur PONATOVSKI a tenu ses propos, j’ai la ferme conviction que c’est dans l’optique de titiller le peuple centrafricain qui, face aux assauts répétés des envahisseurs a toujours confié son destin aux étrangers et qui s’étonnent que ces étrangers soient aujourd’hui les seuls détenteurs du titre foncier de la République Centrafricaine avec la complicité de ses propre filles et fils.

Je comprends les réactions du Député Axel Poniatowski, sans pour autant valider l’idée d’une partition, il s’agit des propos d’un homme politique qui simplement dit tout haut, ce que certains milieux mafieux disent tout bas.

Par contre, n’oublions pas que c’est son père , Michel PoniatowskiMinistre de l’Intérieur du Président Valéry Giscard d’Estaing (PR) qui a instauré la carte de séjour obligatoire des étrangers vivant en France en 1977….ainsi de la dissolution de la FEANF (Fédération des Étudiants Africains de France)…

Aujourd’hui, l’Africain n’est plus l’être immature (qu’il n’a jamais été d’ailleurs, La FEANF l’avait prouvé à suffisance) que l’on veut bien présenter sous prétexte que certains de nos politiques sont des incapables et continuent de se comporter en tant tels.

Nombre de nos dirigeants, futurs présidentiables et tous ceux qui sont parvenus au pouvoir l’ont été avec l’aide de l’extérieur, même l’occident qui dénonce parfois l’irrégularité de certaines élections dans nos pays est  toujours le premier faiseur des Rois dans nos contrées.

Si ce n’était pas le cas, pourquoi exiger la tenue des élections dans un délai de 6 mois à une bande d’incapables mafieux et sanguinaire, qui déjà sont incapables de gérer le pays qu’ils ont cueilli généreusement comme un fruit mûr, dans lequel ils ont foutu le chaos et fais de 2000 0000 de centrafricains des déplacés dans leur propre pays dont 500 000 uniquement pour la ville de Bangui (Chiffres de la Croix Rouge du 5 janvier 2014),

Comment pourront-t-ils assurer une transition digne de ce nom afin de ramener tous les centrafricains autour de la table de discussion?

Comment organiser  ensemble des hommes et des femmes choisis en toute impartialité, ayant toutes les capacités requises pour conduire une transition ? Pas ces GUIGNOLS de DJOTODJIA alias DJO L’indien suppôt de Satan, TIANGAYE, Alias BOB L’éponge qui absorbe tout sans coup férir, NGUENDET alias le chef des « chercher à manger » et NOURREDINE le Prince de Djaména, GOUVERNEUR de l’OUBANGUI CHARI.

Arrêtez de prendre les Centrafricains (es), pour des singes et des zozos…. Les médias publics français (TF1, France Télévision) doivent inviter des personnalités centrafricaines, compétents dans des secteurs divers et variés et maîtrisant leurs sujets sur les plateaux de télévision.

Pas de balayeurs, assoiffés de pouvoir avec une étroitesse d’esprit qui ne permet pas de réfléchir par eux-mêmes, parce que ces derniers ne peuvent que répéter bêtement les consignes de leurs maîtres à penser.

Pourquoi n’invite-ton jamais des personnalités centrafricaines, politiques ou de la société civile à débattre et parler du problème centrafricain dans ces médias ci-dessus cités ? …. Ce dont ils ne veulent pas…par crainte qu’on leur dise la vérité sur notre pays….

J’ai, comme certains compatriotes, sollicité à maintes reprises ces différentes chaînes pour une intervention sur TF1 ou France 2 dans le but d’apporter un éclairage plus réaliste sur les évènements actuels avec des éléments concrets.

On ne veut pas de nous autre, parce que trop « colorés », trop » intellectuels » pas facilement manipulables etc…par contre, si c’est un balayeur, c’est OK… C’est Incroyable, qu’on puisse inviter l’Ambassadeur du TCHAD en Centrafrique pour parler d’un pays dont il n’est pas originaire.

La République Centrafricaine dispose d’une représentation diplomatique en France avec un Ambassadeur encore en place selon les dernières informations, Est-ce une manière tacite de faire comprendre à la terre entière que la République Centrafricaine et de facto devenue une province du Tchad et par conséquent acter la main-mise de DEBY le sanguinaire sur le peuple Centrafricain, son sous-sol et sa liberté de penser et confessionnelle ?

Si tel était le cas, Chers Compatriotes, l’heure EST GRAVE ! Nous nous sommes endormis, et nous nous réveillons esclaves, esclaves de nos égoïsmes, esclaves de nos conneries, esclaves de notre manque de projection pour notre propre pays.

Alors, Monsieur le député, Axel PONIATOVSKI n’a fait que nous rappeler à l’ordre, car la République Centrafricaine ou le Mali pour lui comme pour n’importe quel Français ce n’est plus la GAULLE mais un terrain de jeu…

A ceux qui se demandent comment nous allons faire pour vivre parce que les manipulateurs nous ont monté les uns contre les autres au point de nous en prendre à nos frères musulmans qui tenaient le commerce (90% des établissements de commerces aux mains des étrangers par notre faute), en Centrafrique parce que nous voulions tous être fonctionnaires plutôt que Bouba Nguéré ou agriculteurs, je voudrais les rassurer.

Des fils et filles du pays ont été de très grands commerçants dans un passé pas aussi lointain que ça, mais c’est nous-même qui avons failli en n’assurant pas, ou en faisant mal la relève de nos pères et grand-pères, je peux en citer quelques-uns : Le Père ALIMA Gustave qui est encore vivant qui a fait de la ville de Bambari la plateforme économique que tout le monde connaît avec son rayonnement dans toute la préfecture de la Ouaka ; Le Défunt Père PEHOUA, paix à son âme, dans la culture du café et du transport de marchandises, le père DJEPENO, alias AIR TROGO avec ses fameux car AIR TROGO, dont toux ceux qui ont bénéficié des réquisitions se souviennent encore, qui assuraient la liaison Bangui Bria avait des échoppes dans toutes les villes où ses cars devaient faire une halte, le Défunt Père POUMAYE, paix à son âme, transporteur, Le Père Maurice METHOT qui peut encore témoigner des ses œuvres dans l’agriculture, la mécanique.

Nos fameuses femmes commerçantes de Mobaye qui ont de tout temps bravé les intempéries et autres catastrophes pour nous approvisionner en poissons, les exemples sont nombreux avec des réussites diverses et variées pour des raisons que nous connaissons tous.

Il nous appartient de nous prendre en main et d’arrêter de pleurer sur notre sort. Levons-nous tous comme un seul homme et éduquons nos frères et sœurs, nos enfants à la culture de la paix, à l’amour de la terre et du travail et laissons les politiciens pourrir de leurs mensonges.

Nos frères commerçants qui sont rentrés dans leurs pays reviendront lorsque la paix sera revenue car ils savent aussi que le centrafricain n’est pas un peuple barbare, si leurs pays ont choisi de les rapatrier, c’est pour des raisons de sécurité, ils nous appartient maintenant de nous comporter en personnes responsables et de rappeler nos frères à l’ordre pour que cessent rapidement ce désordre et ce spectacle de désolation et de chaos que nous sommes en train d’offrir à la planète toute entière.

J’INVITE TOUS LES CENTRAFRICAINS A SE MOBILISER….NOTRE PAYS EST EN DANGER DE SURVIE… HALTE AUX MANIPULATIONS !!! HONTE AUX MANIPULATEURS et à ceux qui veulent saucissonner la RCA…pour des profils mafieux

Ensemble nous vaincrons!

 

SYLVIE MAZOUNGOU Y.

Partager cet article

Repost 0
Published by ALALENGBI SIMON - dans Actualités Nationales
commenter cet article

commentaires

Recherche