Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 14:25

 

046-copie-1

MESSAGE DE REMERCIEMENT ET DE VIGILANCE APRES LA DEMISSION DU PRESIDENT MICHEL DJOTODIA ET SON PREMIER MINISTRE NICOLAS TIANGAYE


C’est avec un immense soulagement que  nous avons salué la démission du président  Michel DJOTODIA et  de premier ministre Nicolas TIANGAYE, démission que  nous n’avons cessé de réclamer depuis les accords de Libreville.

 

La classe politique centrafricaine du moins ce qu’il en reste de l’ancien FARE,  a tenté depuis  le début de l’année 2014 de manipuler l’opinion nationale et internationale par des communiqués, des interviews  en faveur du maintien de ces exécutifs.

Nous remercions le président François Hollande et son gouvernement pour leur implication dans la résolution de la crise. Nos remerciements vont également  aux Nations Unies, à l’Union Européenne et à l'opération SANGARIS.

 

Cette démission a été  aussi obtenue grâce  aux manifestations  conjuguées de diverses  organisations  politiques et associatives qui se sont déroulées dans toute la France : à Bordeaux, en région Parisienne,  à Toulouse, à Montpellier, à Reims, à Lyon, à Nantes, etc.

 

Nous remercions aussi les actions des personnalités centrafricaines en France comme en  Centrafrique qui ont usé de leurs relations pour aboutir à ces démissions.

 

Nous ne voulons pas non plus oublier  les prières de la communauté religieuse centrafricaine, qui   partout dans le  monde, ont  aidé à la résolution de la crise.

 

Que tous ceux qui ont contribué, de près ou de loin – sympathisants,  patriotes, amis de la Centrafrique  - soient ici remerciés.

 

Aujourd’hui,  nous devons redoubler de vigilance dans  le choix  des femmes et des hommes qui vont conduire cette nouvelle transition 

 

Choix des femmes et des hommes pour réorganiser cette nouvelle  transition ;

Choix des femmes et des hommes pour  la reconsidération de la présence des  troupes tchadiennes au  sein de la MISCA ;

Choix des femmes et des hommes pour un désarmement ferme des SELEKA et des ANTI-BALAKA ;

Choix des femmes et des hommes pour mettre en place une commission d’enquête internationale indépendante afin de faire la lumière sur les massacres en Centrafrique.

 

Fait à Bordeaux le 11 janvier 2014

 

ALALENGBI SIMON

 

PRESIDENT DE L’ASSOCIATION DES AMIS

DU PRESIDENT ANDRE KOLINGBA

 

ANCIEN PRESIDENT DE LA DELEGATION DIPLOMATIQUE

FRANCE - EUROPE - AMERIQUES

DU RASSEMBLMENT DEMOCRATIQUIE CENTRAFRICAIN (R.D.C)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ALALENGBI SIMON - dans Actualités Nationales
commenter cet article

commentaires

ZORO 12/01/2014 18:20


Mais dites-nous qui sont les partisants du RDC qui font parti du FARE et de la nébuleuse plate forme soutien au maintien de Djotodia dont fait parti ZIGUELE et TIANGAYE qu'en dites vous de cette
image que le RDC donne au peuple meurtri?

ALALENGBI SIMON 21/01/2014 23:36



Les militants du RDc sont meurtris comme le peuple qui souffre? ce sont quelques dirigeants du RDC qui controlent  le bureau politique et qui sont à la solde de ziguélé. mais tout ça va
bient^t changer Il va y avoir une nouvelle direction qui mettra fait à leur copinage.


C'est ce même gropiscule qui a muté vers l'ADPTest pourquoi j'ai répondu


le prochain message identifiez vous clairement sinon pas de réponde. mais j'ai quand même une petite idée su l'auteur c'