Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 02:50

VŒUX AUX MILITANTES ET MILITANTS DU

RASSEMBLEMENT DEMOCRATIQUE CENTRAFRICAINS (R.D.C)

S5

En cette fin d’année 2011, où notre pays  s’enfonce de plus en plus dans l’insécurité, mes pensées vont d’abord aux familles de nombreuses victimes innocentes des exactions gratuites  perpétrées par des rebelles qui sont déjà à la porte de notre capitale Bangui.

 

Les années difficiles se suivent et se ressemblent pour  notre  parti, le RDC. Après le décès de notre président fondateur le Général d’Armée André Kolingba (07/02/2011) notre 3ème congrès  organisé précipitamment par la nouvelle direction  (3-6 novembre),  n’a pas permis à notre parti d’obtenir de bons  résultats aux élections législatives et présidentielles de janvier 2011.  Avec un seul député à l’assemblée nationale, c’est un  échec sans précédent dans l’histoire de notre parti.

 

Cet échec généralisé sur  tous les plans nous interpelle en premier lieu, nous les cadres  du parti, et remet au cœur de nos actions le Rassemblement et la reconstruction  de notre parti.

 

C’était le sens de la lettre que j’avais adressée  le 22 Août 2011 au Président Louis Pierre Gamba, au bureau politique et à notre candidat aux élections présidentielles, Emile  Raymond Gros Nakombo. Je lui avais proposé  d’organiser le rassemblement et l’unité du parti, condition sine qua none pour reconquérir  les échéances futures.

Chers militantes et militants,  même en cette période d’austérité mondiale, nous devons rester  plus que jamais mobilisés et optimistes. Nous devons nous battre pour la reconstruction  de notre parti, le rassemblement Démocratique Centrafricaine.

Mon vœu le plus cher pour 2012 c’est ensemble, dès janvier, jeter les bases véritables  de L’UNITE ET LA RECONSTRUCTION DE NOTRE PARTI.

 

2016 C’EST MAINTENANT.

BONNE SANTE ET  PAIX DANS CHAQUE FAMILLE

     

Fait à Bordeaux, le 31 décembre 2011

 

ALALENGBI SIMON

ANCIEN PRESIDENT DE DELEGATION DIPLOMATIQUE FRANCE EUROPE AMERIQUE   DU RASSEMBLEMENT DEMOCRATIQUE CENTRAFRICAIN (R.D.C)

 

Annexe: Lettre au Président L.P.GAMBA

Bordeaux, 22 août 2011,

 

 

 

A l’attention de Louis Pierre GAMBA, Président du Rassemblent Démocratique Centrafricain (RDC)

 

 

Frère Président

 

 

Avant les élections présidentielles de janvier 2011, lors de mes vœux aux militants de notre parti, j’avais demandé  à notre candidat et le bureau politique de rassembler tous  les courants qui traversent  notre parti malgré nos divergences sur son orientation.

 

Il n’est nullement question de revenir sur ses divergences mais de se réconcilier.

 

 

 Le troisième congrès  a mis en place un bureau politique et  un nouveau comité directeur. Notre candidat aux élections présidentielles a  été désigné.

 

 

La disparition  de notre président fondateur le général d’armée André KOLINGBA, la  démobilisation des militants et les nombreuses manipulations du  de Bozizé n’ont pas permis à notre parti d’obtenir les  résultats qu’on attendait.

 

 

 Nous formons une seule  famille.

 

 

Les élections  générales de janvier 2011 sont passées .les résultats sont ce qu’ils sont avec les manipulations du président Bozizé mais aussi avec nos erreurs et divisions.

 

 Regardons l’avenir de notre  parti.

 

 Nous avons l’obligation de  faire un bilan sommaire de nous actions et nous mettre tous ensemble au travail pour de nouvelles conquêtes. Nous ne devons plus retomber dans le schéma de l’après 2005 où après les élections présidentielles le parti s’est progressivement démobilisation

 

L’heure est à l’unité et au rassemblement de tous les cadres du parti soucieux  de l’avenir de notre parti pour mettre à son  service  tout  leur savoir faire

 

 

C’est pourquoi, frère président, frères membres du bureau politique, je souhaite que dans un esprit d’une grande réconciliation générale, le bureau politique se réunisse et propose une révision et rééquilibrage la composition du bureau politique ainsi que  du comité directeur.

 

Une place doit être  faite à d’autres composants du parti membres du bureau de l’ancien directoire  national qui n’ont pas été invités au dernier congrès.

 

 La main tendue aux « dissidents », qui n’ont pas été invités non plus au dernier congrès.

 

Cet effort doit être réciproque

 

Ce processus doit inviter les militants et tous les cadres du parti soucieux de l’avenir du parti à une vraie réconciliation.

 

Il doit se faire sous la  forme d’une manifestation solennelle de tous les  frères et sœurs ;

 

 Que nous soyons membres du bureau politique, du comité directeur,  membres de l’ancien directoire,  membres d’une   dissidence,  l’unité et la réconciliation du parti en dépendent.

 

C’est appel solennel  que j’adresse  au président Louis Pierre Gamba et à tout le bureau politique est  un appel  de grande  réconciliation entre  tous les frères  et  toutes sœurs  militants du notre parti ainsi qu’à tous les compatriotes qui croient au renouveau du Rassemblement Démocratique Centrafricain.

 

Pour gagner les prochaines échéances électorales  c’est dès maintenant que nous devons nous préparer.

 

  La réconciliation est la condition ciné qua none  pour la reconstruction véritable  et la victoire de notre   parti en 2016

 

 

Très Fraternellement

 

 

FRERE SIMON ALALENGBI

 

ANCIEN PRESIDENT DE LA DELEGATION DIPLOMATIQUE FRANCE EUROPE AMERIQUE

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires