Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2014 7 05 /01 /janvier /2014 23:50

Réaction de la Coordination Politique du M.R.P.R.C. suite à la déclaration

de monsieur Adrien POUSSOU sur la Radio France Internationale (RFI)

 


La Coordination Politique du M.R.P.R.C. s’insurge de manière énergique contre les propos irresponsables et fantaisistes tenus sur RFI ce vendredi, 03 janvier 2014 par monsieur Adrien POUSSOU personnage versatile, dépourvu de tout repère politique et qui comme un charognard attiré par la cadavérique odeur de nos innocents compatriotes martyrs de DJOTODIA et de ses sanguinaires alliés de la SELEKA lequel, contre toute attente, s’est fait nommer Ministre de la Communication.

Celui-là qui, comme le sulfureux KODEGUE actuel porte-parole de DJOTODIA, avait échoué à Yaoundé après sa vaine tentative de se faire nommer par DJOTODIA une semaine seulement après sa prise de pouvoir et qui a pu intégrer le cercle du Président BOZIZE, comme un loup dans la bergerie, avec la bénédiction de Socrate son « supposé cousin » et l’un des fils BOZIZE qui, de par leurs actes et relations, ont sensiblement contribué à la perte du pouvoir par leur pater mais qui, au lieu de s’amender et de s’assagir à l’épreuve de la perte de privilèges du pouvoir qui les avaient aveuglés au point déplaire par leur attitude à un grand nombre de leurs concitoyens, continuent de lui causer du tort.

Monsieur POUSSOU, membre fondateur et chargé de la communication du FROCCA, qui faisait l’éloge de BOZIZE et qui a su tirer financièrement profit de son régime comme en témoignent les preuves tangibles que nous mettons à votre disposition pour appréciation est très mal placé pour tenir ce genre de propos aussi injurieux qu’attentatoires contre la personne de BOZIZE. Heureusement que tout cela est arrivé pour que le Président BOZIZE puisse comprendre, si tel n’était pas encore le cas, que son malheur vient de ses propres progénitures. Aussi, gageons que Socrate n’était pas ignorant des relations très intimes de POUSSOU avec Eric NERIS et son ami MBOLIGOUMBA.

Ce même POUSSOU avait été mandaté par le FROCCA pour le représenter à la réunion sur la situation en Centrafrique organisée au siège des Nations Unies à New-York. Une somme de 2500 euros lui avait été remise pour couvrir son transport et hébergement. Seulement, une fois arrivé aux Etats-Unis quelques jours avant la date de tenue de ladite réunion, celui-ci a préféré faire du tourisme en se faisant héberger par des connaissances centrafricaines et rentrer à Paris sans avoir pris part à ladite réunion.

Monsieur POUSSOU, qui a aujourd’hui le culot de traiter BOZIZE d’irresponsable après avoir abusé de sa confiance, doit savoir que son ralliement à la SELEKA est d’autant plus immoral que suicidaire. En agissant de la sorte, il a trahi la cause nationale et partage l’entière responsabilité des dures souffrances infligées au peuple centrafricain par DJOTODIA et ses bandits tchadiens et soudanais.

Nous savons que pour convaincre DJOTODIA à décider de sa piteuse nomination, il a dû lui produire les enregistrements secrets qu’il a faits de toutes les réunions du FROCCA auxquelles il a participées en sa qualité de loup portant la peau de mouton.

Le M.R.P.R.C. lui adresse une mise en garde sévère afin qu’il arrête impérativement de confondre ses intérêts mesquins au triste sort actuel du peuple centrafricain opprimé du fait de leur trahison. Qu’il sache que désormais sa complicité avec DJOTODIA et la SELEKA est manifeste et qu’il en répondra.

Par ailleurs, le M.R.P.R.C. se félicite de la prise de position objective et responsable, bien que tardive, de monsieur Joseph BENDOUNGA qui, contrairement à la position des partis alliés de la SELEKA que sont le MLPC et le RDC, exige la démission de DJOTODIA conformément à la volonté du peuple centrafricain.

Le départ de DJOTODIA du pouvoir est aujourd’hui non négociable et est l’ultime solution au chaos actuel. Ceux qui pensent le contraire par mauvaise foi et par calcul politicien sont dans l’erreur et l’illusion totale. Le peuple centrafricain avisera.

Fait à Paris, le 03 janvier 2014

Le Coordonnateur Politique

Lévi YAKETE 

Partager cet article

Repost 0
Published by ALALENGBI SIMON - dans Actualités Nationales
commenter cet article

commentaires

Recherche