1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 22:30

BOLI-GOUMBA-TIANGAYE LE DIVORCE?

Tiangaye-et-Mboli-Goumba-Bangui-copie-1

Plus rien ne va entre le premier ministreMe Tiangaye et son alter égo du barreau Banguissois Me Mboli-Goumba, ministre d’État aux équipements.Réputé très proche de l’ineffable désormais avocat de Fouh, le jeune défenseur des droits,  a toujours bénéficié du soutien de son aîné qui l’aurait introduit dans la loge maçonnique.

Après avoir combattu le régime du président Bozizé au sein du FARE ( Front pour l’Annulation et la Reprise des Élections de 2011), les deux amis s’étaient retrouvés à Libreville pour sceller une grande partie du pouvoir de Kangara qui ne résistera pas finalement à cette humiliation suprême.

S’il était acquis que Mboli- Goumba, président du Patri  fasse logiquement son entrée au  Gouvernement d’Union Nationale, c’estTiangaye qui l’a élevé au rang de ministre d’État, un record en seulement un mois d’expérience ministérielle.

Depuis, le jeune ministre ambitieux a pris du galon et est tombé dans les petits papiers du président Djotodia, qui a sans doute besoin de son impressionnant carnet d’adresses.

Si l’attitude hautaine, arrogante et mystérieuse  du PM  n’attire pas trop les amis, c’est surtout la nomination d’un  proche de Mboli- Goumba en lieu et place du Haut commissaire à la décentralisation qui a fait déborder l’eau du vase.

D’habitude docile, l’autiste de Bangui a réagi comme un lion pour rapporter le décret et confirmer son ami, Monsieur Georges Pétrokoni Zézé à son poste de toujours.Selon nos informations, Nicolas Tiangayea eu droit à quelques heures de déprime après cet acte.

Même si un adage dit qu’on ne doit pas se réjouir des malheurs des autres, les jeunes diplômés de son parti la Convention Républicaine du Progrès Social( CRPS) dont il a sous-estimés  les capacités et les potentialités depuis son arrivée aux affaires, doivent se frotter les mains.

Wilfried Maurice SEBIRO

Partager cet article

Repost 0
Published by ALALENGBI SIMON - dans Actualités Nationales
commenter cet article

commentaires

Recherche