Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2014 6 23 /08 /août /2014 20:07
    ANALYSE

    ON THE FLY/Marie-Noëlle Andet-Koyara, seule pointure du nouveau gouvernement

    • •   AUGUST 22, 2014
    avatar

     

    Sandra Martin-White

    CC’est elle la Numéro deux du gouvernement, et disposant d’un vaste ministère d’Etat.
    Marie-Noëlle Andet-Koyara est la seule caution crédible de ce gouvernement à l’international.
    Alliant brio intellectuel, discrétion et une capacité hors normes au travail, on ne s’est pas loupé avec elle.
    Depuis Djotodia, elle n’a jamais quitté le gouvernement.
    Au moins un talent reconnu.

    A part elle, le reste n’est que bouillabaisse politique dite de “grande ouverture”, surtout à des représentants de milices criminelles.
    Un melting-pot savamment dosé, mais pouvant se révéler explosif à moyen terme. 
    Tout le monde n’est pas copains dans cette galaxie des incertitudes.

    Du coup, ça va, ça vient, et on refait le coup de l’armée mexicaine, avec pléthore à tous les étages.
    D’entrée, le nouveau gouvernement estampillé “Kamoun I” est taille XXL, avec en outre des ministères doublons et inutiles.

    - Deux ministres d’Etat, 27 ministres et deux ministres délégués. 
    C’est un peu beaucoup pour un gouvernement de crise et devant serrer la ceinture.

    - La patte Nzapayéké y survit, 12 de ses ministres sont reconduits.
    5 mutent à d’autres ministères.

    LES MINISTERES REGALIENS NE BOUGENT PAS

    Les Affaires étrangères, La Poste, L’Economie, La Fonction publique, L’Education, Le Commerce et La Santé ne changent pas.

    La Justice est confiée à un Magistrat professionnel, Gabriel Faustin Gbodou, ancien ministre et ancien Premier Président de la cour de Cassation de Bangui.

    PLACE AUX REBELLES CRIMINELS

    A la Séléka, trois ministères.
    - L’Elevage pour Mahamat Tahib Yacoub, 
    - Les Transports pour Arnaud Djoubaye Abazène et 
    - Les Postes et télécommunications dévolu à Abdallah Kadre Hassane.
    Ce même Kadre, ancien ministre, donc expérimenté, mais soupçonné en 2011 de détournement de deniers publics.
    Kadre, le soutien indéfectible de Michel Djotodia et frère puiné de Mahamat Kamoun le PM, c’est une affaire de famille qui tourne.

    Aux Anti-Balaka, un seul maroquin, pour Jacob Désiré Ngaya en tant que ministre délégué aux Finances.
    Les coups de machettes ça mène à tout.

    SAYO L’ALIEN
    Armel Ningatoloum Sayo, trublion sans épaisseur dans le Nord-Ouest du pays, voilà le “Commandant” devenu ministre par la grâce de ses agitations armées.
    Compétences pour le poste ? Aucune, mais manifestement cela ne devait pas entrer en ligne de compte.

    LES BUGS

    Fallait-il vraiment un ministère des édifices publics ?
    L’intitulé complet : “Ministre de l’Urbanisme et des édifices publics” devait se fusionner avec le ministère “des Travaux Publics, de l’Equipement et de l’aménagement du Territoire” (nom à rallonge inutilement).
    Doublon

    Ministère de la Santé et de la population.
    De la santé, soit, mais de la “Population” ? Que Zako ?

    Le Ministère de l’Agriculture n’existe pas, car délayé inutilement dans 3 ministères différents :
    1- Ministère des Eaux, forêt, chasse et pêches
    2- Ministère du Développement du monde rural
    3- Ministère délégué à l’Elevage

    On eut fait des économies avec simplement “Ministère de l’Agriculture”.

    Noms à rallonge inutilement :
    - Ministère de l’Environnement et du développement durable.
    “Ministère de l’Ecologie” eut été largement suffisant.

    - Ministère sécurité publique, de émigration/immigration
    “Ministère de l’Intérieur” eut été largement suffisant.

    Ces deux ministères ne devraient faire qu’un :
    - Ministère des Mines et de la géologie
    - Ministère de l’Energie et de l’hydraulique

    Ces deux ministères ne devraient faire qu’un :
    - Ministère des Affaires sociales et de l’ action humanitaire
    - Ministère de la Réconciliation nationale du Dialogue politique et de la promotion de la culture civique (en outre nom à rallonge)

    Ces deux ministères ne devraient faire qu’un, car le niveau et la richesse de l’enseignement supérieur en RCA ne mérite nullement un ministère plein, au pire un Secrétariat d’Etat :
    - Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique
    - Ministère de l’Education et de l’enseignement technique

    Le mauvais mélange :
    - Ministère du Travail, de la sécurité sociale et de l’emploi.
    Quelle différence entre “Emploi” et “Travail” ?
    Et la “Sécurité Sociale” est du domaine de la Santé ou des Affaires sociales, pas du travail.

    CONCLUSION

    La soit disant “Communauté internationale”, terme vague, flou; à l’image de la “Société civile” voulant tout dire et rien dire à la fois, aurait fait pression pour obtenir le limogeage d’André Nzapayéké, apparemment verrou à faire sauter pour permettre la mise en place d’un “Gouvernement d’ouverture”.
    Mais si faire de l’ouverture ne consiste qu’à faire plaisir à des nuisibles et des inutiles, autant ouvrir un club de vacances, ou un terrain de jeu pour les para-militaires.

    Un qui doit bien rire actuellement de tant d’artifices, et se dire: “Tout ça pour ça ?”, c’est bien André N’Zapayéké.

    Available in English

    © Août 2014 LNC

    Partager cet article

    Repost 0
    Published by ALALENGBI SIMON - dans Actualités Nationales
    commenter cet article

    commentaires