Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2014 5 30 /05 /mai /2014 06:28

NDLR: Bien sûr que la question de la responsabilité de SANGARIS  se pose... qu'elle s'en aille tous et nous laisser entre nous

LES TUERIES DE FATIMA

10390301_10152468076043658_3234651437337043978_n

Les tueries de Fatima ne sont autres choses qu’un complot d’Etat : ces véhicules de musulmans qui traversent les rues de Fatima vers Bimbo, pétévo, sans aucune identification par la MISCA, la Sangaris et Démafouth, cela reste très, très suspect. Que fait la France ?

 Je ne comprends pas que des réfugiés, dans des Églises, des Mosquées ne soient pas protégés par cette horde de sécuristes internationales J’accuse la France avec ces 2000 Sangaris en plus des 2000 assistants, de plus en plus importante que la petite bourgade de Bangui, de laisser faire, et même d’orchestrer.

Un pays, une population sacrifiés pour remplir les comptes bancaires dans des paradis fiscaux, en France destination privilégiée des Grands Quelqu’un, dilapidateurs, assassins, traîtres des idéaux fondateurs de la République centrafricaine.

Tous ces fils indignes, escrocs se retrouvent tous en France, en contribuant à la consommation avec le sang, même pas l’argent des Centrafricains. A quels jeux joue la France qui n’a jamais crée une colonie d’habitations, de peuplement, mais plutôt des colonies d’exploitation sans honte ? Mon pays est devenu ce laboratoire, dans lequel des renards insuffisamment mondialisés et suffisamment mondialisés et affûtés, détruisent leur propre monde.

Nicolas Sarkozy a fait ce qu’il a fait en Libye, François Hollandeexacerbe  des soit disant conflits religieux en Centrafrique. Mais où sont passés nos imams, nos évêques ? « Allah n’est pas obligé » puisque seul « Nzapayeke », c’est-à-dire c’est le seul Dieu qui existe devantAndré et Cathérine et…. Le peuple expolié. La RCA, est une succession de voleurs

J’accuse M. Démafouth capable d’interdire des manifestations pacifiques pour la paix, et incapable de protéger des populations civiles, non armées, réfugiées dans des lieux sensés être pacifiques. Ce mêmeDémafouth a tué Elisa Serfas une humanitaire dans l’Ouham Péndé. Le même est acensé par la France en tant que interlocuteur incontournable. La France doit écouter la plainte du premier ministreAndré NzapayekeDémafouth chargé du désarmement de tous les temps, ne s’est jamais désarmé.

Pour vider les casernes, occupé les bidasses, la France n’a pas le droit de contribuer à la tuerie des centrafricains. Une enquête digne d’un pays démocratique comme la France. On ne va quand même pas se taire.

Docteur Félix YANDIA

Partager cet article

Repost 0
Published by ALALENGBI SIMON - dans Actualités Nationales
commenter cet article

commentaires

Recherche