Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 22:43
Séléka annonce le cantonnement de ses troupes dans 3 villes de la RCA
Les rebelles de la coalition Séléka seraient bientôt regroupés et cantonnés. 3 villes notamment Ndélé, Kaga Bandoro et Bria (nord et nord-est) seraient retenues à cet effet. L’information a été rendue publique ce 17 février 2013 par une presse en ligne qui a cité une source digne de foi.

 

 

Cette action politique interviendrait en prélude au programme du Désarmement Démobilisation et Réinsertion (DDR) de ces rebelles. Elle se fait conformément aux dispositions des Accords de Libreville et à la feuille de route du gouvernement d’union nationale de maître Nicolas Tiangaye.

 

La source a indiqué que le choix serait fait par le gouvernement centrafricain. Selon ce blog d’information en ligne, le Vice-Premier Ministre et tout nouveau ministre de la Défense, Michel Djotodia Am Nondroko a « effectué vendredi dernier, une visite à Damara (75 kilomètres nord de Bangui) ».

 

Damara, ville déclarée  « ligne rouge » à ne pas franchir par les Forces Armées Centrafricaines (FACA) et celles de la Séléka au moment où les rebelles avaient menacé en décembre dernier de marcher sur Bangui. Il s’agit d’une ligne fixée par les responsables de la Communauté Economiques des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) et la Force Multinationale en Afrique Centrale (FOMAC).

 

Toujours selon le confrère, « en milieu de semaine prochaine, il est prévu que plusieurs membres du gouvernement en charge des questions de sécurité ainsi que de ceux représentant également la coalition Séléka, se rendront ensemble jusqu’à la ville de Sibut (186 kilomètres nord de Bangui). Ceci, afin de démarrer la campagne de sensibilisation des éléments de Séléka à la nécessité de rouvrir les axes routiers bloqués jusqu’à ce jour ».

 

« Il s’agirait à cet effet du ministre de la défense Michel Djotodia Am Nondroko, de celui de la sécurité publique Josué Binoua, de l’administration du territoire Léon Diberet, des eaux et forêts Moussa Mohamed Dhaffane et, de la communication et la réconciliation nationale Christophe Gazam-Betty », a mentionné cette source.

 

La même source a précisé qu’ « une première mission tripartite FOMAC- Séléka-FACA se poursuit encore. Elle a pour objectif la sécurisation des villes de Bambari, Alindao, Mobaye, Kembé, Dimbi et autres (centre-est), où des exactions avaient été commises dernièrement par Séléka ».

 

Des exactions qui avaient provoqué la traversée du fleuve Oubangui par plus de 4000 réfugiés centrafricains vers la République Démocratique du Congo (RDC). De ce fait, « il a été question que les éléments FACA présents à Bangassou (est) progressent jusqu’à Mobaye, Alindao, et autres pour sécuriser ces villes conjointement avec Séléka », a conclut ce blog.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ALALENGBI SIMON - dans Actualités Nationales
commenter cet article

commentaires

Recherche