Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 20:46

NDLR: ET SI LE RIDICULE TUAIT

FLASH INFO : UN PREMIER MINISTRE SELEKA OU MUSULMAN? SAMBA PANZA, NZAPAYEKE, N’GUENDET… POURRAIENT SE PRESENTER A LA PRÉSIDENTIELLE?

La majorité des centrafricains qui subissent les caprices des politiciens égoïstes qui ont plongé leur pays dans l’abysse s’apprêtent à expérimenter une énième humiliation suprême.Selon nos informations, un mini sommet sur la Centrafrique aura lieu en marge du sommet de l’union africaine qui se tient actuellement à Malabo.

Deux problèmes majeurs y seront débattus en l’absence des autorités centrafricaines, des forces vives de la nation qui n’existent que de nom et surtout du peuple jeté aux oubliettes depuis des années. La modification des mesures de la charte constitutionnelle empêchant les têtes de l’exécutif et les membres du gouvernement à briguer la présidentielle de 2015 et la levée d’interdiction du chef de l’État de la transition à limoger le premier ministre de la transition.

Alors que le peuple centrafricain dans sa majorité s’était manifestée de manière pacifique pour demander le désarmement de tous les quartiers de Bangui y compris le favori Km5, et l’application des deux résolutions des nations Unies contre les forces du mal , ce mini sommet qui ne va pas prendre en compte sa volonté, sonne comme un arrêt de mort du processus de la transition.

Notons que les Anti Balaka qui sont également incontournables pour le retour de la paix dans ce pays ne sont pas à l’ordre du jour de cette rencontre, ce qui pousse déjà de nombreux observateurs à penser que ces derniers n’accepteront jamais un premier ministre musulman.

Cette situation vient renforcer la détermination de la jeunesse centrafricaine qui a profité d’une  manifestation de colère hier dans l’après midi suite à l’assassinat odieux d’un élément des Forces Armées Centrafricaines par les musulmans du KM5, pour réclamer le RENOUVELLEMENT DE LA CLASSE POLITIQUE.

A force d’humiliation et de souffrances, le peuple centrafricain selon nos informations se prépare à occuper définitivement la rue afin de pousser les dirigeants actuels à la démission et contraindre les occidentaux notamment la France à définir un partenariat gagnant gagnant.

Pensez vous que les trois premières autorités dans l’ordre protocolaire sont elles capables de diriger la RCA?

Est ce en nommant un Séléka musulman ou un premier ministre musulman que la RCA retrouvera sa quiétude d’antan?

Les dirigeants centrafricains de ces deux dernières décennies sont ils maudits?

Et pourquoi la jeunesse centrafricaine n’est elle pas aussi différente des dinosaures de la politique centrafricaine?

A quand la fin du nombrilisme et des mesures de politesse vis à vis du papa français pour prétendre à la magistrature suprême de la RCA?

Que faire des habitants de la sous préfecture de M’brés et de plus de 1000 villes et villages répartis sur tout le territoire centrafricain dont les habitants n’ ont plus accès aux produits de premières nécessité tels que le savon, le sel, du sucre etc.

Les femmes des régions sinistrées doivent s’abstenir des relations sexuelles sous peine de tomber enceinte et de périr en brousse?

Préférez vous les mercenaires tchado-soudanais de la séléka dirigés par Nouredine Adam qui sont actuellement à Birao Surarmés et suréquipés au vu des radars de l’armée française très présente dans la région au grand dam des éléments des forces Armées centrafricaines?

En attendant, ne nous sommes pas en Centrafrique le pays de tous les paradoxes?

Wilfried Maurice SEBIRO

Partager cet article

Repost 0
Published by ALALENGBI SIMON - dans Actualités Nationales
commenter cet article

commentaires