Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 00:17

FLASH INFO: NOUREDINE, ISSA ZACHARIA DE BANGUI ET LEURS HOMMES DE MAIN EN PROVINCES SONT DECIDES D’ ELIMINER PHYSIQUEMENT LES CENTRAFRICAINS

Ce soir vers 20h j’ai été appelé en urgence par les autorités civiles et militaires de Berberati.Le commandant de compagnie Kossi 75 12 86 89,le Président du tribunal:75 05 56 78,le Procureur 75 51 18 73,le Maire Nakombo Albert 75 04 47 97,tous ont quitté leurs domiciles à cause d »éventuels règlement de compte du Colonel AZAD,ex Numéro 2 de Babaladé,affecté comme Comzone depuis l’arrivée de Séléka.

Muté depuis plus d’un mois il a refusé de quitter et a tenté de mettre des jeunes dans la rue pour soutenir son maintien à Berberati. Cette tentative a échoué à cause de la vigilance des autorités civiles et militaires de cette ville.

Ce Comzone a été à l’origine des multiples assassinats dans la Préfecture de la Mambéré Kadei,de pillages et rackéttages des populations.
Depuis qu’il est là-bas, ses hommes occupent tous les postes clés à la police et la gendarmerie   dans toutes les villes de cette préfecture.

Ces derniers temps, sachant que la communauté internationale a demandé leur départ il a commencé à faire des fiches à son mentorNOUREDINE sur la préparation d’une une certaine insurrection par ces autorités civiles et militaires régulières et républicaines(acquise selon lui à la cause de Bozize) dans la Mambéré Kadéi à l’instar de la Nana Mambéré,préfecture sœur.

Suite à cette fiche, il a été  autorisé par  on ne sait par qui à désarmer tous les gendarmes, policiers et autorités civiles et militaires aux environs de 8h du matin.Il n’a présenté aucun document de justice ni administratif l’autorisant à faire ce désarmement des forces régulières et vers 22 h les domiciles privés de ces autorités qui ont été pillés et saccagées,les familles bastonnées et ont été victimes des sévisses.

Quant au maireNakombo, le commandant de compagnie et le sous-préfet de Berbérati, le colonel AZAD n’a jamais vu de bon œil le fait qu’ils aient intervenu pour que les populations leurs rendent les minutions et les armes abandonnées par les éléments des FACA lors de leur fuite vers le Cameroun.Il souhaitait que ces armes soient récupérées par les éléments de Séléka afin de les vendre ou le réexporter au Tchad ou au Soudan.

Il faut reconnaître que n’eut été l’implication de ces autorités la préfecture aurait connu beaucoup d’exactions.

Les autorités n’ont aucun pouvoir sur ses semeurs de la mort, le ministre de la sécurité Binoua qui a la police et la gendarmerie sous sa tutelle d’après des témoins a assisté il y a cinq jours au désarmement de ses gardes rapprochés par Nouredine et ses éléments.Il a fallu l’intervention et l’implication du Président Djotodia pour que les armes soient redonnées à ces éléments.

Depuis au moins deux à trois semaines des arrestations des hommes d’affaires sont légion parmi lesquels des jeunes hommes d’affaires au marché central,le magasinier de l’usine de coton de Bossangoa,Nakombo Gbakobo Désiré, propriétaire des restaurants Cointrau et Levénusien.

Les accusations sont les mêmes:des fonds entre 20 000 000 ou plus sont parvenus de Bozize sur le comptes bancaires des intéressés(sans preuve, et sans fondement puisque la plupart de ces gens ne savent pas comment les comptes fonctionnent) aux fins de nourrir les Antibalaka.

Presque tous sont enfermés en face de la résidence du président au camp de Roux par Issa Zacharia,DG de la sécurité du Président qui ne parle même pas sango ni français.C’est  même ce personnage qui est à l’origine des échauffourées des habitants du quartier Moustafa où une femme enceinte de 7 mois a été tuée et des dizaines de personnes ont été gravement blessées , après avoir reçu des balles tirées par les ex séléka.

Les organes de répressions barbares à Bangui sont dirigés parNouredine, Ministre d’État DG de la Défense et des acquis démocratique et Issa DG de la sécurité présidentielle.
Ces deux responsables n’ayant plus d’hommes de main sur le terrain pour voler et arnaquer ils ont inventé les kidnappings des hommes d’affaires pour exiger les montants qui leur ont été transférés parBozize contre leur liberté.Ils sont bastonnés et maltraités à l’instar du Gestapo.

Correspondance …… Bilinemboua Bestide Jean

Partager cet article

Repost 0
Published by ALALENGBI SIMON - dans Actualités Nationales
commenter cet article

commentaires