Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 21:41

DSK.1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans un mail adressé dimanche soir à John Lipsky, nouveau directeur du FMI, transféré par ce dernier aux fonctionnaires du Fonds monétaire international et publiée lundi sur le site internet de la chaîne américaine CNN, l'ancien ministre socialiste exprime sa "tristesse et sa frustration" d'avoir dû quitter le FMI "dans de telles circonstances".

John Lipsky, premier destinataire du mail l'a donc transferé à tous les fonctionnaires de l'institution en précisant en objet son importance. Le nouveau directeur du Fonds a également rajouté quelques mots : "[...] l’ancien directeur général regrette de ne pouvoir s’adresser à nous en personne mais il a fait part de son désir d’envoyer un message au Fonds dès que possible. Je viens juste de recevoir la lettre suivante et je voulais la partager avec vous au plus vite. John Lipsky"

Dans son courrier, DSK explique sa démission, dément les accusations et se souvient du travail accompli par le Fonds et ses équipes.
Explication et démenti
"Je le fais parce que je crois que c'est dans les meilleurs intérêts de l'institution", explique-il dans ce texte écrit en anglais en soulignant qu'il ne veut pas faire partager "son cauchemar personnel" par les fonctionnaires du FMI.
"Les derniers jours ont été extrêmement pénibles pour moi et ma famille, comme je sais qu'ils l'ont été pour tout le monde au Fonds. Je suis vraiment désolé que cela ait été le cas", dit-il.
Concernant les accusations qui pèsent contre lui, DSK reste sur la même ligne de défense : "Je nie dans les termes les plus forts possibles les accusations auxquelles je suis aujourd'hui confronté: je suis convaincu que la vérité sera révélée et que je serai innocenté"
3 ans à la tête du FMI
Dominique Strauss-Kahn se livre ensuite à une défense de la politique de "coopération économique globale" qu'il a voulu mener au FMI en tant que citoyen européen conscient que les dégâts économiques peuvent engendrer des guerres.
Il souligne qu'il a tenté à Washington d'assouplir les conditions de prêt, notamment aux pays les plus pauvres, de conjurer la crise de la dette européenne et de réformer la gouvernance d'une institution souvent décriée.
Dominique Strauss-Kahn appelle ses anciens subordonnés à poursuivre le travail et se dit certain qu'ils mèneront leur mission à bien, ce qu'il "applaudira" quand il le feront.
"Et donc, mes chers collègues, je vous dis merci, bonne chance pour l'avenir et au revoir (en français dans le texte)."

L'ancien directeur du FMI conclu son e-mail en signant simplement de son prénom : "Dominique"

Partager cet article

Repost 0
Published by master
commenter cet article

commentaires

Recherche