1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 23:05

DJOTODJIA VA MAL

par Albert Zingo (1er mai 2013)

Tous les voyants sont au rouge pour Michel DJOTODJIA. Selon certaines sources très proches du nouvel homme fort de Bangui, ce dernier après s’être échappé du 1er complot qui consistait à lui mettre la main dessus à l’église protestante de Ngoubagara dans le 4eme arrondissement par les sujets Tchadiens il y a deux semaines, l’état de siège de son fameux palais de Ledger Plazza le dimanche dernier, le pillage de son domicile du 8ème arrondissement, l’homme fort de Bangui cette fois- ci ne peut rien contre une otite forte dont il en souffrait depuis très longtemps.

En effet, notre DOTODJIA national depuis son enfance a toujours entrainé au fil des années une otite sévère qui a atteint un niveau très avancé et inquiétant, amplifié par les détonations des couts de feu de la plus petite calibre à la plus grosse, depuis le début de son maquis à Birao jusqu’à la prise de Bangui et voire même un mois après son exploit sur les FACA avec le soutien multiforme de la France et du Tchad. Allégation que DOTODJIA ne peut démentir car lors de son tout premier discours à la nation, le désormais Mr le président a remercié plus particulièrement ces deux pays entre autres.

Fort de ce qui précède, nous sommes à même de dire que non seulement que papa Michel est devenu selon le langage du politiquement correcte un Malentendant (sourd), mais aussi que ses jours sont comptés car selon les mêmes sources une partie du système nerveux de papa est atteint, ce qui justifie l’écoulement abondant d’un liquide jaunâtre à l’oreille droite de papa Michel et d’une puanteur invivable.

D’ores et déjà, les Centrafricains peuvent commencer à préparer leur deuil national. Car, 54 ans après ce valeureux et digne fils de la RCA qu’est Barthelemy BOGANDA, notre pays va très bientôt connaitre le second président de son histoire à mourir en exercice. Toute fois, nous refusons de croire qu’à peine arrivé au pouvoir, notre très cher papa va si vite nous quitter. C’est pour cela que posons la question aux spécialistes en odontostomatologie de nous dire si oui une complication d’otite peut-elle être fatale à l’homme ? 

Que les « Vive NDJOTODJA !!!» et autres griots voient ça de plus prêt. Affaire à suivre…

Partager cet article

Repost 0
Published by ALALENGBI SIMON - dans Actualités Nationales
commenter cet article

commentaires

Recherche