Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 21:20

Publié le 10/12/2013 à 08:58, Mis à jour le 10/12/2013 à 10:37 | 31

Les colistiers de Jean-Luc Moudenc hier uu Grand-Rond./Photos DDM, Xavier de Fenoyl et Thierry Bordas

Les colistiers de Jean-Luc Moudenc hier uu Grand-Rond./Photos DDM, Xavier de Fenoyl et Thierry Bordas 

Jean-Luc Moudenc (UMP) a présenté hier ses 68 colistiers pour les élections municipales. Une liste qui réunit la société civile et toutes les sensibilités de droite.

Sous le kiosque à musique du jardin du Grand-Rond, Jean-Luc Moudenc est entré en fanfare dans la campagne des élections municipales. Le candidat UMP a présenté son orchestre et ses solistes, 68 noms qui vont l’accompagner jusqu’au scrutin du mois de mars prochain. «Il s’agit de la première liste complète présentée aux Toulousains», explique le député qui a réuni à proportion égale des candidats de l’ensemble des sensibilités politiques de droite (24 UMP, 4 MoDem, 4 UDI, 1 MPF, 1 Debout la République, 1 République solidaire) et des personnes issues de la société civile. «Nous donnons la priorité à la multiplicité des compétences» affirme le leader de l’opposition municipale. Avec plus de 80 % des candidats qui par le passé n’ont jamais siégé au conseil municipal de Toulouse, Jean-Luc Moudenc s’enorgueillit «d’une liste de renouvellement». «C’est le plus gros effort jamais opéré depuis longtemps» concède-t-il.

À ces 69 noms, la tête de liste promet d’en ajouter un soixante-dixième «en cas de victoire» qui sera chargé de mission sur la sécurité. Ce dernier, un policier dont Jean-Luc Moudenc tait le nom, n’est pas sur la liste «car le fait qu’il soit encore en activité ne lui permettait pas de candidater». Il s’agirait du commandant Joël Azorin, spécialiste des quartiers et membre de l’association d’opposition municipale Toulouse Avenir. Il viendrait compléter «une équipe intangible et inchangée entre le premier et le deuxième tour» selon M. Moudenc.

Le nom de Baudis absent

Il faut enfin noter, pour la première fois depuis des décennies, l’absence d’un Baudis sur une liste aux élections municipales de Toulouse. Fille de l’ancien maire, Forence Baudis, qui ne se siégeait plus au conseil municipal depuis plusieurs mois déjà, n’était pas candidate. «Elle a fait un choix de vie, autour de sa profession et de sa famille», précise Jean-Luc Moudenc.

La liste Moudenc

1. Jean-Luc Moudenc (UMP), 53 ans, député de Haute-Garonne;

2. Laurence Arribagé (UMP), 43 ans, conseillère régionale;

3. Daniel Rougé (société civile), 59 ans, doyen de la faculté de médecine;

4. Elisabeth Toutut-Picard (société civile), 58 ans, chargé de mission au CHU de Toulouse, élue sortante;

5. Jean-Jacques Bolzan (UDI – Parti radical), 49 ans, délégué médical;

6. Julie Escudier (UMP), 35 ans, avocat à la Cour d’Appel;

7. François Chollet (UMP), 57 ans, neurologue, élu sortant;

8. Laurence Katzenmayer (société civile), 45 ans, infirmière;

9. Jean-Luc Lagleize (Modem), 55 ans, gestionnaire de patrimoine, élu sortant;

10. Marthe Marti (Modem), 52 ans, assistante de direction;

11. Jean-Michel Lattes (UDI – Parti radical), 53 ans, maître de conférence en droit;

12. Françoise Roncatto (société civile), 49 ans, présidente du collectif des associations de Lardenne;

13. Christophe Alvès (UMP), 35 ans, cadre commercial;

14. Brigitte Micouleau (UMP), 62 ans, assistante de direction;

15. Pierre Esplugas (UMP), 47 ans, professeur de droit public;

16. Sophia Belkacem (société civile), 30 ans, avocate;

17. Djillali Lahiani (société civile), 52 ans, consultant en développement, élu sortant;

18. Marie-Pierre Chaumette (MPF), 59 ans, conseillère régionale, professeur de lettres;

19. Olivier Arsac (DLR), 44 ans, agent immobilier;

20. Sylvie Rouillon-Valdiguié (société civile), 50 ans, consultante marketing;

21. Pierre Trautmann (société civile), retraité;

22. Florie Lacroix (UDI-Alliance centriste), 51 ans, radiologue;

23. Francis Grass (société civile), 64 ans, directeur de Transdev;

24. Catherine Blanc (société civile), 59 ans, cadre dans le milieu culturel;

25. Bertrand Serp (UMP), 48 ans, chef d’entreprise;

26. Charlotte Boudard (UMP), 28 ans, sage-femme;

27. Franck Biasotto (société civile), 44 ans, agent immobilier;

28. Marie-Jeanne Fouqué (société civile), 51 ans, directrice de projets;

29. Jean-Claude Pradelet (société civile), 54 ans, cadre dirigeant à Thalès;

30. Jacqueline Winnepennickx (Modem), 60 ans, enseignante;

31. Frédéric Brasilès (société civile), 38 ans, photographe;

32. Ghislaine Delmond (société civile), 63 ans, gérante de PME;

33. Jean-Baptiste de Scorraille (UMP), 50 ans, directeur d »une société d’agroalimentaire;

34. Hélène Costes-Dandurand (société civile), 48 ans, expert-comptable;

35. Emilion Esnault (société civile), 29 ans, ingénieur à Airbus;

36. Christine Escoulan (société civile), 55 ans, commerçante;

37. Maxime Boyer (UMP), 28 ans, étudiant;

38. Martine Susset (UMP), 60 ans, mère de famille;

39. Aviv Zonabend (société civile), 61 ans, inspecteur conseil assurance;

40. Evelyne Ngbanda-Otto (société civile), 44 ans, auxiliaire de vie;

41. Laurent Lesgourgues (UMP), 47 ans, psychiatre;

42. Marie-Hélène Mayeux-Bouchard (UMP), 66 ans, professeur en retraite;

43. Henri Jamme de Lagoutine (société civile), 50 ans, directeur de la Mutualité Française 31;

44. Annette Laigneau (UMP), 65 ans, ingénieur;

45. Romuald Pagnucco (UMP), 35 ans, en recherche d’emploi;

46. Dorothée Naon (société civile), 33 ans, responsable juridique;

47. Jean-Louis Reuland (société civile), 58 ans, cadre;

48. Nicole Miquel-Belaud (société civile), 63 ans, professeur à la TBS;

49. Sacha Briand (UMP), 43 ans, avocat, conseiller régional;

50. Marie Déqué (UMP), 64 ans, président du club de réflexion Forums;

51. Samir Hajije (société civile), 39 ans, en invalidité;

52. Marion Lalane de Laubadère (société civile), 41 ans, enseignante;

53. Roger Atsarias (République solidaire), 64 ans, retraité, élu sortant;

54. Françoise Ampoulange (Modem), 54 ans, commerçante;

55. Jean-Claude Pellegrino (UDI-Alliance centriste), 70 ans, ingénieur en retraite;

56. Souad Cherif (société civile), 41 ans, secrétaire d’une association de quartier;

57. Jean-François Gourdou (société civile), 71 ans, chirurgien en retraite;

58. Aminna Abdoullah (UMP), 54 ans, graphiste.

59. Bernard Bousquet (UMP), 61 ans, cadre dans l’aéronautique;

60. Alicia Delbeau (société civile), 20 ans, étudiante;

61. Jean-Paul Miquel (société civile), 56 ans, cadre à Airbus;

62. Sonia Cauquil (UMP), 66 ans, gérante d’une société en retraite;

63. Thierry Sentous (UMP), 52 ans, journaliste à France 3 Midi-Pyrénées;

64. Marine Lefèvre (société civile), 39 ans, mère de famille;

65. Nicolas Rimaud (société civile), 40 ans, directeur d’une agence de transport;

66. Nadia Didelot (UMP), 48 ans, directrice d’un portail internet;

67. Nicolas Bonleux (UMP), 43 ans, cadre dans l’industrie;

68. Aurore Rosin-Michel (société civile), 33 ans, gestionnaire dans le tourisme;

69. Willy Bardin (société civile), 63 ans, restaurateur.

Partager cet article

Repost 0
Published by ALALENGBI SIMON - dans Actualités Nationales
commenter cet article

commentaires

Recherche