28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 22:35

COMMUNIQUE  DES CENTRAFRICAINS DE BOEING

aeoroport

URGENT URGENT URGENT!!!
IL EST DEMANDE AUX HABITANTS DE TOUS LES QUARTIERS DE BANGUI DE SE JOINDRE A NOUS SUR LA PISTE DE L’AÉROPORT POUR LE GRAND MOUVEMENT POPULAIRE QUI EST EN MARCHE AFIN DE METTRE FIN A LA BARBARIE SELEKA.

Centrafricaines, Centrafricains, dignes leaders de Boyrabe , de Ouango, Gbangouma, Kassaï, Pétévo, 92logements, Pk 12, Bimbo, Guitangola, Fatima, Kina, Malimaka, Dédéngué 5, 200villas, 36 villas, Cité Makpayen…, le moment est venu pour que justice te soit rendue. Que tu sois à table, que tu sois au lit en train de faire l’amour, que tu sois au travail, que tu sois à l’église en train de prier, que tu sois actuellement à la place mortuaire d’un compatriote assassiné dernièrement par la séléka, diriges toi courageusement à l’aéroport Bangui M’pocko, nous rejoindre pour une marche pacifique de la libération de ton pays occupé par des étrangers Tchado- Soudanais, grâce à la complicité de tes compatriotes égoïstes, situationnistes, faux bourgeois, voleurs qualifiés qui ne pensent qu’à leur ventre.

Si Bozizéa mis en vente ton pays aux enchères, ceux qui le dirigent aujourd’hui l’ont pratiquement bradé au prix d’ un enrichissement illicite, oubliant qu’il y a encore aujourd’hui dans ton pays des femmes enceintes. Que feront ces enfants demain, quand ils seront nés? Ton pays est appelé à disparaître si tu ne fais rien. Les Soudanais et les Tchadiens continuent d’occuper la partie Nord Est de ton pays mettant au passage la main mise sur les richesses de ton territoire.

Un des traitres, Christophe Gazambeti qui errait en France, vient d’acquérir une maison à Meaux en région parisienne grâce aux transactions liées à la vente des diamants de ton pays pour le compte de ces islamistes. La France vient de se réveiller et elle est actuellement à tes côtés sur cette piste, viens nous rejoindre pour que nous retrouvions notre salut.

La patrie ou la mort, nous vaincrons

Partager cet article

Repost 0
Published by ALALENGBI SIMON - dans Actualités Nationales
commenter cet article

commentaires

Recherche