7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 00:23
Dimanche 6 janvier 2013



 

entête Seleka


Les membres de la Séléka : 


Remercient sincèrement les Chefs d’Etat de la CEEAC et de la CEMAC d’être intervenus afin d’entamer un dialogue et d’écouter les revendications de la coalition, notamment au cours de la réunion du 8 janvier prochain.

Que ces derniers, ainsi que les peuples africains sachent que notre détermination est totale pour mettre en place une véritable démocratie respectueuse de la personne humaine et des droits de l’homme.

Ils mettent en garde ceux qui soutiennent directement ou indirectement le régime BOZIZE qui a dérivé dans une autocratie brutale et spoliatrice à la fois des libertés publiques fondamentales ainsi que des richesses du pays.


Un travail exemplaire a été accompli par la plupart des chefs d’états d’Afrique et en particulier d’Afrique Centrale dans les 10 dernières années pour mettre en place des processus démocratiques sincères et véritables, couplés à une forte croissance économique, permettant au reste du monde de trouver des solutions pour résoudre la crise économique planétaire. Ces avancées indéniables risquent d’être ternies si des manœuvres politiciennes souterraines tentaient d’aider le Général BOZIZE à rester au pouvoir alors qu’il ne représente plus que lui-même et son clan.

 

Fait le 5 janvier 2013

Pour la Séléka :


Michel Am Non Droko Djotodia, Président de l’UFDR

Général Noureldine Adam, Président de la CPJP

Général Mohamed-Moussa Dhaffane, Président de la CPSK

Partager cet article

Repost 0
Published by ALALENGBI SIMON - dans Actualités Nationales
commenter cet article

commentaires

Recherche