Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2014 7 05 /01 /janvier /2014 11:39

Collectif SOS Paix en Centrafrique: la solidarité en chanson

Par Luidor Nono - 03/01/2014

«SOS paix en Centrafrique» est le titre du tube des artistes de la chanson africaine, qui ont décidé de venir au secours de la Centrafrique dévastée par la crise…

 

Depuis quelques mois déjà, des artistes centrafricains de la diaspora ont décidé de se mettre ensemble afin de faire entendre leur voix. Après avoir battu le pavé à Paris, et dans d’autres villes de France chaque samedi depuis la mi-avril, ils sont entrés en studio. Dans leur démarche, ils étaient accompagnés par une belle brochette d’artistes africains, amis et amoureux de la Centrafrique. Et à l’exemple de Michael Jackson pour le tube We are The Word ou bien des Chanteurs sans frontières pour les enfants d’Ethiopie, ils sont de la bataille centrafricaine. 

 

 

Ils avaient déjà donné de leur temps et de la voix pour Haïti, la Côte d’Ivoire, le Mali etc. Cette fois-ci quelques stars africaines sont aux côtés des artistes centrafricains, que l’on n’entend presque jamais, et qui pourtant sont des stars sur la planète Centrafrique. 

Le clip et le single «SOS paix en Centrafrique» by, Collectif SOS Paix en Centrafrique sont une initiative de jeunes Centrafricains de la Diaspora, qui en ont plus qu’assez de voir leur pays tous les dix ans chuter, sombrer et tenter de se relever comme un malade moribond. Si Pichou Stone, Hilton Aya, les membres de Radio Tongolo ou même Laetitia zonzambé, Lydie Pace, ont eu l’opportunité de vivre sereinement dans un pays étranger devenu chez eux, ils sont conscients que là-bas au pays c’est la catastrophe. Ils le savent et ils le ressentent dans leur chair et dans leur être. 

C’est pourquoi, il est acquis qu’une fois le single sur le marché, les bénéfices iront aux projets en faveur de la Centrafrique. C’est ainsi que Dj Maley en compagnie des associations comme urgence 236 Centrafrique, l’artiste musicien Saladin et tous les autres sont montés au créneau. Cet enthousiasme s’inscrit en droite ligne ce qui se fait et s’est déjà fait, afin que la mobilisation ne faiblisse pas, tant qu'à Bangui et dans les provinces de Bêafrica rien n’est résolu.

Partager cet article

Repost 0
Published by ALALENGBI SIMON - dans Actualités Nationales
commenter cet article

commentaires