23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 20:57

CENTRAFRIQUE : UNE REBELLION EN GESTATION A BIRAO

Les choses se précisent. L’ancien n°2 de l’ex-Séléka Nourredine Adam regroupe des hommes de cette ancienne rébellion dans la ville de Birao, située à l’extrême nord de la Centrafrique. Ce dimanche est le 6e jour d’un ultimatum de 10 jours lancé aux forces tripartites afin de déguerpir de la ville.

Selon les informations recueillies par Centrafrique Libre ce dimanche, les hommes fidèles à Nourredine ont occupé l’aérodrome de la ville de Birao et la préfecture. Les forces tripartites dont les Forces Armées Centrafricaines et Soudanaises qui sont dans la ville sont obligées de se cantonner dans leur base.

Entretemps, les éléments tchadiens étaient déjà rentrés au Tchad après la décision du président Deby de retirer ses hommes de la MISCA. D’après notre source, une note officielle a été envoyée au consul du Soudan dans la ville pour retirer les militaires soudanais qui assurent la sécurité frontalière.

Des sources locales ont confirmé qu’au fur et à mesure que les jours passent, le rang de cette nouvelle rébellion ne fait que grossir. « Il y a parmi eux des gens qui ne savent pas parler français ni la langue nationale Sango »,précise les même sources.

 Ces hommes d’après notre correspondant ont occupé presque le site pétrolier de la ville. «Leur objectif pour le moment est de contrôler tout Birao, et de se réorganiser avant toute attaque », a relevé un élément des FACA basés dans la ville.

D’autres sources indiquent qu’il y a aucun lien entre les hommes deNourredine et les ex-Séléka qui ont installé leur État-major dans la ville de Bambari. Toutes fois, les mécontents de la Séléka qui ont fait défection se sont retrouvés à Birao.

Depuis la chute de Michel Djotodia au pouvoir, Nourredine Adam  numéro 2 de la Séléka ne lâche pas prise. Il est en mouvement constant au nord voire à l’extérieur du pour chercher des soutiens, objectif: reconquérir le pouvoir. Il a été soupçonné d’amener les filles prises en otage au Nigéria par Boko-aram  dans la localité de Birao ainsi que des hommes armés de cette secte islamique.

Nourredine Adam est sous la sanction des Etats-Unis d’Amérique après avoir été accusé comme co-auteur des crimes et exactions orchestrées en Centrafrique.

Vianney NGBANDJI

Partager cet article

Repost 0
Published by ALALENGBI SIMON - dans Actualités Nationales
commenter cet article

commentaires

Recherche