Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2014 3 23 /04 /avril /2014 22:17

NDLR: Alors que les criminels assassins du peuple centrafricain agissent en toute liberté, la présidence Samba Panza et son gouvernement ne trouvent rien à faire que de s'apprendre à la presse centrafricaine qui se bat pour nous donner l'écho de la tragédie que vit le pays 

centrafrique : Les journalistes accusés d’outrage envers la présidente en liberté provisoire

DepecheGilles Deleuze

BANGUI (LNC) — Comme l’affaire passe mal sur le plan international, avec déjà des nombreuses officines de pressedans le monde s’étant levé contre, le pouvoir à Bangui a reculé.

Dans un communiqué datant d’hier, leparquet de Bangui a décidé de la mise en liberté provisoire des journalistes incriminés.
“Le parquet a décidé de remettre en liberté provisoire mardi soir Patrick Stéphane Akibata, directeur de publication du journal Le Peuple, et Régis Zoumiri du journal Le Palmarès, en attendant leur procès”, selon une source proche du palais de justice de Bangui.
Ajoutant ‘qu’Il s’agissait d’une libération provisoire qui ne met pas fin à l’action judiciaire toujours en cours”.

© Avril 2014 LNC

Partager cet article

Repost 0
Published by ALALENGBI SIMON - dans Actualités Nationales
commenter cet article

commentaires

Recherche