Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2015 7 04 /01 /janvier /2015 23:22

CENTRAFRIQUE : LA DESIGNATION DU CANDIDAT DU RDC S’ANNONCE RUDE

Le Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC) n’a pas encore son candidat pour les présidentielles de 2015. C’est entre le 20 et 22 janvier prochain que la formation du feu ancien chef d’Etat, André Kolingba désignera son messie pour les élections présidentielles de 2015. La désignation du candidat de cette formation politique s’annonce déjà difficile.Le Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC) n’a pas encore de candidat pour la présidentielle de 2015. Le 1er vice président Joachin Rénaldy Sioké a déclaré lors d’une interview accordée à nos confrères du RJDH que la désignation du candidat de son parti se fera lors du congrès prévu du 20 au 22 janvier 2015.

Selon des informations dignes de foi, le Rassemblement Démocratique Centrafricain compte organiser des primaires pour désigner son représentant à la présidentielle de 2015 « Nous voulons respecter les principes de la démocratie en faisant en sorte que les prétendants puissent se soumettre au suffrage des adhérants. Au-delà de la volonté que nous avons pour appliquer le principe démocratique des primaires, le RDC cherche à se doter d’un candidat consensuel » a confié à Centrafrique Libre un cadre de ce parti qui a préféré s’exprimer sous l’anonymat.

De sources bien informées, la bataille des primaires se fera entre l’ancien candidat du RDC Emile Gros Nakombo et Désiré Kolingba, le fils du président fondateur de cette formation politique.

Les partisans de ces deux candidats aux primaires sont en train de faire le lobbing de leurs Mentors auprès des congressistes.

De sources proches du bureau politique de cette formation politique, la question de moyens serait retenue dans les critères auxquels devraient se soumettre les candidats « le parti a décidé de faire confiance à quelqu’un qui a les moyens pour battre campagne parce que l’expérience a montré que certaines personnalités engagent le parti pour d’autres raisons. Cette fois ci, la hiérarchie a vu qu’il nous faut quelqu’un de compétent, de populaire mais financièrement nanti parce que le parti n’a pas les moyens. Aussi nous ne voulons pas faire piètre figure lors de ces échéances » nous a expliqué un cadre du RDC.

Même si la tendance joue en faveur du candidat Désiré Kolingba, il faut dire que Emile Gros Nakombo garde toute sa chance parce que beaucoup de cadres pensent que la désignation de Désiré exposerait le parti aux critiques et indiquerait que le RDC est sous la coupe des Yakoma. Ce qui est certain, le combat s’annonce rude. Beaucoup craignent qu’à l’issue du congrès  du 20 au 22, le parti soit une fois de plus divisé sur cette question. « Vu la détermination de ceux qui veulent être candidat du parti aux élections présidentielles, il est possible que les perdants refusent de s’aligner, ce qui serait une division et le parti pourrait se retrouver avec plusieurs candidats. C’est au bureau de faire en sorte que cela ne puisse pas arriver mais il y a beaucoup de risque, je l’avoue » a confié un autre cadre.

Plusieurs personnalités se sont déjà déclarées candidates à la présidentielle de 2015. Seul le MLPC a organisé des primaires pour désigner son représentant à ces élections. Le RDC pourrait être le second parti politique à choisir son représentant à la présidentielle de 2015.

Sylvestre Sokambi

Partager cet article

Repost 0
Published by ALALENGBI SIMON - dans Actualités du parti
commenter cet article

commentaires

Recherche