6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 00:04
  BinguimaléBINGUIMALE A L'HEURE DE LA FIN
Centrafrique : la Commission électorale n’a pas fait le plein des votes
Par RFI

En Centrafrique, les résultats de la présidentielle du 23 janvier 2011 transmis à la Cour constitutionnelle, ne sont pas complets. Un quart des bureaux de vote, soit 1 262, n'ont pas été pris en compte. Or, la Commission électorale indépendante a annoncé mardi 1er février que le président Bozizé avait remporté l'élection dès le 1er tour avec 66% des voix.

Sur les 4 618 bureaux de vote installés à travers tout le pays, la Commission électorale indique dans son tableau récapitulatif avoir compilé les résultats de 3 356 bureaux. 1.262 bureaux de vote n'ont donc pas été comptabilisés, ce qui peut représenter entre 400 et 500 000 voix.

D'après une source gouvernementale, « il est possible que certains bureaux de vote n'aient pas ouverts, dans le nord-est par exemple. Il est possible aussi que des procès-verbaux soient parvenus à la CEI mais sans fiches de résultats et n'aient donc pas pu être traités ».

Mais comme le soulignent plusieurs sources « on ne perd pas les résultats de 27% des bureaux de vote comme cela ». Un observateur ajoute même que « tout est question d'échelle ! On ne peut que s'interroger : est-ce que tout cela est le fruit du hasard ? Est-ce que certaines régions sont plus concernées que d'autres ? Quel peut être impact sur les résultats proclamés ? ».

« On vient tout juste de découvrir ce problème. Pour le moment on est en train d'essayer de comprendre ce qui a pu se passer », explique une source onusienne.
Le dossier est à présent dans les mains de la Cour constitutionnelle

 

NDLR: Avec toute cette fraude, il n y a plus d'obstacle  à l'annulation des élections par la cour constitutionnelle.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche