Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 07:36
Bozizé réélu président en Centrafrique : l'opposition tente de s'organiser
Prêts à patienter plusieurs heures dans les files d’attente, les Centrafricains s’étaient déplacés en nombre pour aller voter le 23 janvier. 
Par RFI

 

En Centrafrique l'opposition s'organise suite aux résultats provisoires, qui donnent le président sortant, François Bozizé, vainqueur dès le premier tour. Il aurait obtenu 66% des suffrages selon la Commission électorale, qui est contestée. La Cour constitutionnelle doit encore proclamer les résultats. L'opposition s'apprête à déposer des recours en annulation et elle a prévu de se retrouver jeudi 3 février 2011.

 

La réunion des quatre candidats opposés à François Bozizé dans la course à la présidentielle ont prévu de se retrouver au domicile de l'ancien chef d'Etat Ange-Félix Patassé. Le candidat indépendant est arrivé en deuxième position avec 20% des suffrages. « Ces résultats ne correspondent en rien à la volonté du peuple, il faut contrecarrer les velléités guerrières de Bozizé », a déclaré Simpliste Coudégué le porte-parole de Patassé.

 

La réunion devrait aboutir à une déclaration commune. Les quatre candidats vont étudier les moyens de coordonner leurs recours en annulation auprès de la Cour constitutionnelle. Certains candidats ne se font aucune illusion sur les chances d'aboutir. « Nous allons être débouté, j'en suis sûr à cent pour cent », a confié un candidat qui a préféré garder l'anonymat.

 

 

Prêts à patienter plusieurs heures dans les files d’attente, les Centrafricains s’étaient déplacés en nombre pour aller voter le 23 janvier.
AFP/PATRICK FORT

 

La réunion de ce jeudi matin vise aussi à ce qu'aucun candidat ne sorte du lot pour prendre des initiatives susceptibles de perturber la paix dans le pays. « C'est notre objectif principal », a dit Emile Nakombo, le candidat du RDC. Les quatre candidats malheureux devront aussi discuter de la survie de l'opposition qui même dans des ses fiefs a été humiliée.

 
Emile Nakombo, candidat à la présidentielle pour le parti RDC

Nous verrons quelles sont les actions à mener d'une manière

Partager cet article

Repost 0

commentaires