6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 22:21

 🇨🇫🏀🏐🌍🏈

Le samedi 27 mai 2017, un entretien à 3 a eu lieu entre Hervé Ngoko-gongolo, 3G et moi dans le gymnase Henri Deglane à Neuilly-sur-Marne (France) sur les divergences contre les abus financiers dans le milieu du basketball Centrafricain, à l'origine de notre mouvement de protestation. Le président du CNOSCA (3G) comme à son habitude s'est dédouané en donnant des versions combien erronées de la réalité que nous avions botté en touche.

Dans la mésaventure de 2013 d'Abidjan, 3G a signalé que les fauves ont eu un des meilleurs centres d'entraînements au monde doté des installations sophistiquées, mais avec l'encadrement technique, ils n'ont pas su faire bon usage. Passant du coq à l'âne, il a aussi, déploré la capacité de Oumarou Sanda au poste de SG et chef de délégation qui s'est soldé par le vol raté du 6 juin 2013 à Roissy.

Ensuite, il s'en est pris au DTN de l'époque disant lui avoir dit de vive voix à Abidjan qu'il fut un très grand joueur, mais n'a pas les capacités de coacher une équipe nationale. Être un bon joueur ne veut pas dire systématiquement être un bon entraîneur. Michel Platini avait voulu faire pareil et s'est cassé la gueule. Selon 3G, tout le monde n'est pas Zidane. « Il précise que Zidane est arrivé à ce stade par la force du travail. Résultat, le DTN de l'époque a été remplacé par son petit frère qui est venu faire pire... »

Le président en exercice de 2009/2011 n'a pas échappé à la charge. 3G a réitéré sur lui, les accusations mensongères de détournement de 90 millions alloués par le CIO. Hors, un démenti formel était fait à cet effet où Elvis Bomayako avait exigé les preuves de remise de cette somme dans les échanges groupées mail retranscrites sur Facebook. Le CNOSCA n'avait pas donné suite à ce démenti.

Ce qui a retenu mon attention, c'est le flou entretenu autour de la gestion des 50 millions octroyés par l'état pour le tournoi de la zone 4. 3G nous dit que le président Isidore Embola a sorti 2 millions des reliquats des sous de la zone IV pour aller parader au congrès FIBA à Bamako en compagnie de son SG Narcisse Dékézandji « Denac Cloud »

Si les informations qui nous parvenaient accusant à tord ou à raison 3G dans cette gestion calamiteuse, le président 3G a fait savoir haut et fort à la radio devant le président de la FCBB et les journalistes, qu'il n'était que l'ordonnateur des dépenses et Mr EMBOLA gestionnaire et signataire des chèques avec pour obligation selon les accords de principes, de lui fournir les détails des dépenses effectuées sous un délai de 2 semaines après la fin du tournoi. C'est à dire au plus tard le 4 mai pour transmettre le tout au premier ministre. Version répétée durant notre entretien.

Hors à ce jour, nous avions cessé d'exiger la divulgation de ce rapport technique et financier aux deux présidents qui font sourdes oreilles, et en coulisse, le président de la FCBB indexe à souhait qu'il appartient à 3G de se prêter à cet exercice. Aux questionnements des journalistes à cet effet lors de leur émission commune, le président de la fédération Centrafricaine de Basket-ball avait répondu que le budget initial souhaité était de 170 millions. L'état a réduit à la baisse jusqu'à 50 millions.

Donc, il ne faut pas s'attendre à un reliquat! Bizarrement, 2 millions sortent discrètement par magie des caisses, sans que le trésorier de la FCBB Yvon Serge Bokoli ne soit au courant, et moins encore Anthime Goumba, Gouzhy Kento ou Saint Cyr Abdoulaye qui avait pris ses distances, compte tenu du flou qui plane sur la gestion financière de la fédération.

Il est à noter que les fauves durant ce tournoi étaient confrontés à tous les problèmes qui ont défrayé la chronique sur Facebook. Entre autres (Hébergement inapproprié, alimentation insuffisante, crise de transport, primes etc...). Certains joueurs locaux remerciés qui se sont entraînés plusieurs mois dans des conditions difficiles sans bouteilles d'eau n'ont touché aucune indemnisation avant d'être largués dans la nature comme des chiens galeux, parce que la FCBB prétextait ne pas disposer les moyens pour y faire face.

Le refus catégorique de rendre publique les dépenses de ces 50 millions par le président du CNOSCA et celui de la FCBB à ce jour, suppose probablement des sorties de fonds hors contexte qu'ils tiennent coûte que coûte tous les deux à étouffer. J'imagine juste un seul instant si les 170 millions avait été débloqués par l'état, qu'elle aurait été la suite ???. « Je laisse à chacun d'apprécier les moralités de nos dirigeants à côté de l'argent! »

Si Mr Embola qui prétend partout où besoin sera, n'être en rien dans cette gestion calamiteuse sauf devant 3G, comment explique t'il le fait de sortir en catimini 2 millions, alors qu'il prétend toujours ne pas savoir très bien toutes les dépenses effectuées ??? Cette attitude prouve qu'il avait déjà nourrit derrière cette gestion, une mauvaise intention qui s'est dévoilée par les révélations du président du CNOSCA.

En sus de notre démonstration, le président Embola a eu le toupet de dire à Saladine Ganda de payer son billet retour aux USA, alléguant qu'il n'y avait plus les sous, alors que toutes ces manigances avaient probablement pour objectif de garder des millions discrètement à la banque devant servir aux soient disant supposés imprévus.

Fort de ces constats malheureux et accablants, nous sommons le président du CNOSCA et celui de la FCBB de cesser les entourloupes et de publier impérativement le rapport technique et financier du tournoi de la zone 4. A défaut de le faire, les soupçons de malversations qui planent sur eux seront établis et terniront durablement leurs images.

#ConclusionDe3G: Si je suis arrivé aujourd'hui à ce stade de mes hautes fonctions, cela n'est dû qu'au travail et non à la magie comme le supposent mes détracteurs. Lors de son discours au micro, il semble penser être victime d'une conspiration des personnes contre lui qui manipulent notre mouvement. Il a ouvertement martelé que: « Les vérités doivent se dire en face, plutôt que par l'intermediaire de la tour de contrôle ». Fin de citation.

Envoyé depuis le QG de la tour de contrôle de la défense anti aérienne, "TOLÉRANCE ZÉRO" des sportifs abusés.

L’image contient peut-être : 5 personnes, personnes souriantes, personnes debout

Partager cet article

Repost 0
Published by ALALENGBI SIMON
commenter cet article

commentaires

Recherche