Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2016 6 13 /08 /août /2016 13:32
Centrafrique: Démonstration de forces de la Séléka cette nuit au Pk12. Incroyable mais vrai.

Bangui, le 13 août 2016. 10:41′.
Par: Gisèle MOLOMA.

Détrompez-vous! La Séléka détient encore toutes ses forces de nuisance intacte même à Bangui. Hier aux environs de 22 heures au Pk12 à la sortie nord de Bangui, une colonne des véhicules de la Séléka a quitté le quartier Km5 pour une destination inconnue a mis en déroute les Forces de défense et de sécurité basées à la barrière. Une démonstration de forces incroyable qui pousse les Centrafricains à douter énormément et à se questionner sur les dispositifs sécuritaires mis en place par les autorités du pays.

Les faits se sont déroulés cette nuit vers 22 heures lorsqu’une colonne de 7 véhicules 4×4 remplis d’armes de guerre et d’hommes en position de combats a fait irruption à la barrière de Pk12. Surarmés et à l’approche de la barrière de Pk 12 où sont prepositionnées deux sections des FACA et de la gendarmerie, ils tirent simultanément en l’air provoquant ainsi la psychose et la fuite des éléments de sécurité. Ces bandits armés ont pu traverser sans ambages la barrière pour Kaga bandoro. Une personne a été blessée et conduite cette nuit à l’hôpital pour des soins médicaux. Un bandit qui n’a pas pu s’accrocher comme il le faut sur son véhicule s’est retrouvé par terre et ce matin à la gendarmerie de Pk12. Le President Faustin Archange TOUADÉRA s’était rendu en personne pour constater par lui même le dégât de ces Séléka .

Selon des informations recueillies sur place, l’ancien Ministre de la Séléka Abdoulaye Hussein et son ami 50/50 étaient également présents dans ce cortège de mort. Ils décident ainsi de rebrousser chemin pour rejoindre leurs frères d’armes du moment où Francis BOZIZÉ depuis son retour tient des réunions inquiètantes avec les antibalaka. Si cette information se confirme on ne peut que confirmer la fuite d’un ou plusieurs cadres militaires de l’ex-coalition Séléka.

À ce titre, on se demande si la fuite de ces hommes de la Sélka du quartier Km5 va leur permettre de se coaliser à nouveau en vue de revenir à Bangui un jour? Ou alors c’est une simple fuite en avant devant la Justice? En tout cas on verra bien dans les jours à venir.

Après la perte de pouvoir de la Séléka et le départ en exile de Michel Djotodia, une partie des soldats de la Séléka s’étaient réfugiés au quartier Km5 où ils ont commis énormément des crimes. Le départ de ces bandits armés de Km5 redonnerait de l’espoir pour une vie paisible à cette partie de la population.

Copyright CNC

Partager cet article

Repost 0
Published by ALALENGBI SIMON
commenter cet article

commentaires

jopa 13/08/2016 18:56

la minusca et leurs complices sont derrières toutes ces manigances.je penses le peuple centrafricain doit posséder dans un bref délai a la mise en route des français. Minusca et autres.

ALALENGBI SIMON 19/10/2016 01:13

Bonjour Président
cJ'ai bien noté l'adresse e mail
très sportivement

Recherche