8 janvier 2016 5 08 /01 /janvier /2016 00:18

L’A.N.E vient de proclamer les résultats provisoires du premier tour des élections Présidentielles en Centrafrique. Les candidats ANICET Georges DOLOGUELE (23.77%) et ARCANGE TOUADERA (19.41%) ont obtenu les plus gros scores et seront probablement retenu par la cour constitutionnelle pour le 2nd tour.

Les membres de l’association des amis du Président André Kolingba unanimement saluent le peuple centrafricain qui reste le plus grand gagnant de ces élections car une fois de plus a su démontrer son courage et sa volonté de tourner la page des tristes épisodes de ces dernières années.

Cependant nous disons ici un grand bravo au candidat du RDC Désiré NZANGA KOLINGBA qui sans démériter s’est hissé au 3e rang de cette compétition malgré les difficultés liées au démarrage tardif de sa campagne et surtout aux problèmes logistiques (blocage d’avion) qui l’ont empêché d’aller à la rencontre de nos compatriotes dans l’arrière pays.

Bravo pour ce score qui l’honore et qui le place aujourd’hui en véritable arbitre du second tour si les résultats de l’A.N.E sont validés.

Bravo enfin pour ce score obtenu grâce à son positionnement sur des thèmes chers à nos compatriotes comme le « SÎRÎRÎ », « LA FRATERNITE », « LA TOLERANCE », « LE PEUPLE D’ABORD »…, déjà semées dans la mémoire collective nationale par le président fondateur le feu ANDRE KOLINGBA.

Ce résultat témoigne de l’encrage dans le pays de ces valeurs et tant d’autres comme l’autosuffisance alimentaire, défendues jadis par le président André KOLINGBA et qui doivent aujourd’hui être cultivées par le Rassemblement Démocratique Centrafricain.

Le président Désiré NZANGA KOLINGBA doit être fière de ce héritage qu’il faut encore dépoussiérer pour mieux le rendre visible. Le peuple saura le reconnaitre puisqu’il s’en est déjà approprié.

Le positionnement du RDC et du Candidat Désiré Nzanga KOLINGBA dans la suite de ce processus électoral est capital pour l’avenir du pays.

Il doit être sans ambiguïté du côté du peuple « le peuple d’abord ! », du coté de la paix « SÎRÎRÎ », du coté de la Fraternité « é kwè é yekè a ita ! » (pape François).

Le Rassemblement Démocratique Centrafricain doit retourner à sa source et faire le bon choix afin de capitaliser sur cet élan crée par le président NZANGA pour renaitre dans le paysage politique du pays.

LE Président

ALALENGBI SIMON

Voir les commentaires

Partager cet article

Repost 0
Published by ALALENGBI SIMON
commenter cet article

commentaires

Recherche