24 octobre 2015 6 24 /10 /octobre /2015 18:20

LE NOUVEAU CHRONOGRAMME ÉLECTORAL, RCA PAYS DE PROMESSES CHIMÉRIQUES

Publié le 22 octobre 2015 par TAKA PARLER

Un calendrier électoral vient de surgir, juste après que le président de l’ANE rendait son tablier.

Les éléments essentiels de ce calendrier électoral en cours de discussion mais qui est consensuellement accepté par les parties prenantes aux élections.Ilsera soumis aux chefs d'Etat de la CEEAC à cause du glissement en 2016. 1° : pour le référendum: - Convocation du corps électoral: 13 novembre 2015 - Campagne électorale référendum: 25 Novembre au 4 Décembre 2015 - Référendum: 06 Décembre 2015 2°: Elections Présidentielles et législatives - Convocation corps électoral: 16 Novembre 2015 - Réception des candidatures: 16 au 25 Novembre 2015 - Campagnes électorales : 27 Novembre au 11 Décembre 2015 - 1er Tour : 13 Décembre 2015 - Résultats provisoires: 20 décembre 2015 - Résultats définitifs: 15 janvier 2016 - Campagne électorale du 2ème tour: 16 au 22 Janvier 2016 - 2ème tour : 24 Janvier 2016

Les vœux de tout le peuple martyrisé Centrafricain c’est le retour à la légitimité des institutions démocratiques.

Certes nous voulons ce retour à la légitimité populaire démocratique.

Le seul hic dans cette aventure amorcée depuis la chute du régime du président BOZIZE, c’est l’attitude et la gestion catastrophique de la communauté internationale.

Le centre névralgique du problème reste le sempiternel problème sécuritaire laissé, dans l’état comme une patate chaude, pour le virtuel nouveau régime.

La RCA truffée de résolutions onusiennes :

- Résolution 2121 sur le BINUCA

- Résolution 2127, 2134 sur la MISCA (déployée à partir du 19/12/2013), SANGARIS, EUFOR RCA et la création du régime de sanctions

- Résolution 2149 sur la MINUSCA

- Résolution 2181 étendant le mandat de l’EUFOR RCA jusqu’au 15 mars 2015

- Résolution 2196 renouvelant le régime de sanctions contre la RCA

- Résolution 2212 autorisant l’augmentation du plafond de troupes de la MINUSCA

Le bilan onusien reste à désirer, comme un effet d’enchantement magique, les autorités de la transition sortent un grand jeu pour publier un calendrier électoral.

Oui aux élections mais à quels prix ?

90% du pays est encore sous le contrôle des chefs de guerre, on votera le pistolet à la tempe ?

La RCA devient le premier pays au monde avec plus de 12 000 militaires internationaux d’apparats, bilan du désarmement, zéro pointé.

C'est la poudre aux yeux car selon la Banque Mondiale et le FMI à partir du 31 décembre le pays sera en cessation de paiement c'est ce qui explique ce calendrier de complaisance.

Les onusiens en RCA s'acoquinent avec ses malfrats qui gèrent la RCA, comment faire, "Nemo auditur propriam turpitudinem allegans" "Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude".

Voilà le degré de ce cynisme ??? Est ce que des missions d'évaluation internationale et d’audit sans complaisance ont été diligentés pour contrôler la mission Onusienne ? La confiance n’exclue pas le contrôle ?

La promptitude de la mission onusienne à faire le pèlerinage d'allégeance à Nouredine Adam à Kaga Bandoro alors que ce dernier est sous la sanction onusienne s’explique comment ?

Ali DARAS se la coule douce. Le pompier pyromane de Ndjamena revient dans le jeu.

On veut bien une élection mais pas une parodie funeste.

Les présidentiables Centrafricains n’éclairent pas le peuple avec une vision à 360° sur la situation chaotique du pays, jouant les faux-fuyants devant les faits et les maux qui gangrènent la RCA, jamais y a une prise de position patriotique, ils se cachent derrière des communiqués qui s’apparentent à : ‘La moquerie de l’hôpital de la charité

Remake de libération du Mali car in fine la France à ménager la chèvre (les islamistes du nord) et le choux (le gouvernement Malien), tordant ainsi la main à leur ami le socialiste IBK de baisser son pantalon pour aller boire du thé à la menthe aux bourreaux du peuple Malien., les Islamistes Touaregs.

Oui à l’application stricto sensus des résolutions onusiennes, c’est-à-dire la neutralisation des forces non conventionnelles (Seleka, Anti-balaka, Zaraguinas, bandits de grand chemins …).

Oui pour une RCA apaisée et un contrôle total du 622.000 km2, Oui à des institutions démocratiques.

Non à la parodie et aux institutions imposées et surtout honorifiques.

Vive la RCA unie et démocratique. En attendant un désarmement effectif, je vous prie chers(es) compatriotes de bien vouloir suivre mon regard, vous constaterez que je suis froid. Affaire à suivre !!!

TAKA PARLER NEWS

Publié dans Election

Partager cet article

Repost 0
Published by ALALENGBI SIMON
commenter cet article

commentaires

Recherche